Saint-Jean-d’Angély : le chantier de l’Eden se visite demain, pour le mois de l’architecture

L’Eden en avant-première. Dans le cadre du mois de l’architecture, la Ville propose demain une visite guidée de la nouvelle salle encore en chantier. L’occasion pour les passionnés et orphelins de l’ancien cinéma qui a brûlé en 2014 de comparer les lieux. Elus et chargés du projet seront présents. Cyril Chappet, premier adjoint au maire, nous parle du programme de la visite :

Une façade à l’identique qui dissimule un intérieur bien différent comme le souligne Nathalie Lambert, architecte en charge du chantier :

Une visite d’environ une heure, tout public, sans inscription et gratuite est proposée. Rendez-vous de 14h à 16h.

#Rugby #Top14 : La Rochelle/Bordeaux-Bègles demain à 14h45

23e journée de Top 14. La Rochelle reçoit demain l’Union Bordeaux-Bègles. Même si le leader est confiant, conforté par une qualification en demi-finale de Challenge cup, il reste concentré face au club girondin qui l’a fait tomber en match aller, comme le rappelle le demi-de-mêlée Alexi Balès :

La Rochelle/Bordeaux, c’est demain à 14h45 au stade Marcel-Deflandre.

Loulay : la colère de Thierry Baty après l’abattage de ses 914 canards et canetons

La colère de Thierry Baty, éleveur de canards à Loulay. Ce matin, il a assisté impuissant à l’abattage de ses 914 canards et canetons qui ont été conduits à l’équarrissage. Une mesure radicale décidée par les services de l’Etat, après la découverte dans son cheptel de cas de grippe aviaire. Un jour noir pour le producteur de canards gras qui ne sait pas encore s’il va pouvoir reprendre son activité. Il n’a reçu aucune information quant à une éventuelle indemnité de reprise. Il doit rencontrer ses banquiers demain. Je vous propose d’écouter son témoignage :

La désinfection des locaux devrait débuter demain, suivi d’un vide sanitaire qui va durer 21 jours comme le prévoit le protocole. La reprise ne pourra se faire qu’après cette période. Du coup, 4 salariés vont se retrouver au chômage technique à la fin de la semaine. Thierry Baty, qui a reçu le soutien des maires de Loulay et Coivert, tient à remercier les forces de l’ordre qui ont su faire preuve d’humanité malgré leur mission.

La grève se poursuit dans les écoles de la Communauté d’agglomération de Saintes

En cause, la décision des élus d’appliquer le taux minimal d’encadrement des enfants accueillis dans le cadre des activités périscolaires. Un mouvement très largement suivi par les agents du service éducation enfance et jeunesse, ainsi que par les intervenants extérieurs. Les 38 structures partenaires s’étant déclarées en grève. Un grève reconductible qui se poursuivra au moins jusqu’à vendredi, si les élus ne reviennent sur leur décision, comme l’indique Ludovic Depeux, secrétaire général des agents territoriaux CGT de Saintes :

L’exécutif de la CDA de Saintes a réagi cet après-midi suite au mouvement de grève entamé lundi. Pour ouvrir la voie à l’apaisement et au dialogue, il a proposé de reporter la mise en œuvre de sa mesure prévue à l’issue des vacances de Pâques, à la rentrée en septembre.

Le maire de Marennes Mickaël Vallet dans la course aux Législatives @mickaelvallet

Mickaël Vallet (à gauche) est candidat aux Législatives, avec Eric Authiat

Mickaël Vallet sera bien candidat à l’élection législative dans la 5ème circonscription de la Charente-Maritime. Le maire socialiste de Marennes a annoncé officiellement ce matin qu’il déposera lundi matin sa candidature au siège de député. Il est accompagné dans son engagement par son suppléant, Eric Authiat, maire de Tonnay-Charente. En se présentant, Mickaël Vallet veut remettre au centre du débat les valeurs de loyauté et d’exemplarité des élus et les conditions d’existence des classes populaires, selon lui, délaissées depuis trop longtemps. On écoute Mickaël Vallet :

Autre credo du candidat, axer et trouver de la cohérence entre les politiques européennes, nationales et territoriales. Mickaël Vallet :

S’il est élu, et en raison de la loi sur le non cumul des mandats, Mickaël Vallet renoncera à la mairie de Marennes et à la présidence de la CDC du bassin de Marennes et du Pays Marennes-Oléron. Dans ces conditions, les élus devront désigner un nouveau maire et un nouveau président.