Deux Charentaises-Maritimes s’engagent pour le Trophée Roses des sables


Rencontre avec deux Charentaises-Maritimes qui participeront cet automne au Trophée Roses des sables. Un rallye raid 100% féminin au cœur du désert marocain qui aura lieu du 10 au 21 octobre. D’ici là, les deux femmes, Catherine Schmitt et sa copilote Tatiana Audouin, doivent boucler leur budget pour s’inscrire. C’est quasiment chose faite. Mais elles ont encore besoin de partenaires pour sponsoriser leur aventure en 4X4. Une aventure humaine et solidaire qui n’est pas une première pour Catherine Schmitt. Mais une 2e. Elle nous raconte :

L’an dernier, elle courait avec sa belle-sœur. Cette année, ce sera donc avec Tatiana Audouin, qui avait participé au financement de sa première aventure. Et elle attend beaucoup de cette expérience. On l’écoute :

Catherine et Tatiana ont lancé un appel au don sur leur page Facebook Dunes en duo pour collecter des denrées non périssables, des produits d’hygiène et des fournitures scolaires destinées aux enfants des villages marocains. Elles organisent également un loto le vendredi 8 juin à Surgères, salle du Castel park, pour récolter des fonds. L’opération vise également à soutenir l’association Bouger contre la SLA, maladie plus connue sous le nom de Maladie de Charcot.

Alstom Aytré : la Mission d’information du Sénat attendue demain

C’est demain que la Mission d’information du Sénat sur Alstom doit se rendre sur le site d’Aytré, près de La Rochelle. Quatre sénateurs vont rencontrer la direction de l’entreprise et les organisations syndicales. A savoir le rapporteur de la mission Martial Bourquin, sénateur PS du Doubs ; son homologue de Seine Saint-Denis Fabien Gay ; et les deux sénateurs Les Républicains de Charente-Maritime Corinne Imbert et Daniel Laurent. L’occasion pour eux d’échanger sur l’avenir du site, suite à l’accord de fusion conclu avec le concurrent allemand Siemens. Les syndicats, eux, s’interrogent encore. Ils comptent bien les interpeller sur ce point. Ecoutez Patrick Corlay, délégué syndical Force ouvrière :

FO qui réclame plus d’informations concernant ce trou de charges prévu pour 2019, alors que la fabrication des 100 rames de TGV du futur ne devrait pas intervenir avant 2020.

Vals de Saintonge : Les Floralies succèdent à Floralia

A Saint-Jean-d’Angély, c’est la municipalité qui a pris la décision de supprimer l’évènement Floralia de son agenda. Un choix politique, contraint et forcé par la baisse des dotations de l’Etat. Il n’y aura donc pas de 23e édition cette année. Mais l’évènement floral va renaître au château de Mornay à Saint-Pierre-de-l’Isle, commune toute proche. Son nom : les Floralies. L’initiative est signée des propriétaires du domaine, Jean-Yves et Jacqueline Morin, accompagnés de leur fille Sandra Passereau. On l’écoute :

Le domaine datant du 17e siècle devrait accueillir diverses animations comme des vols en montgolfière, des défilés et des jeux pour les enfants. La date n’est pas encore fixée, mais l’évènement devrait avoir lieu autour du 15 mai.