Législatives / 5e circo. de Royan-Ouest : D. Quentin (LR) et G. Pontennec (REM) se tirent la bourre

Législatives. Zoom sur la 5ème circonscription de Royan-Ouest-Marennes-Oléron-Tonnay-Charente où la situation est toujours très tendue entre les deux candidats en lice pour le 2e tour. Le député sortant LR Didier Quentin est arrivé en tête avec 23,78% des voix, talonné par Gérard Potennec du Modem avec 20,99%, qui se revendique de la majorité présidentielle, au grand dam de Didier Quentin qui le traite d’usurpateur. A 69 ans, l’ancien diplomate brigue un 5ème mandat consécutif de député et s’affirme « Macron-patible » comme il le dit. On l’écoute :

Face à Didier Quentin, Gérard Potennec se revendique donc de la majorité présidentielle. Ce retraité de la fonction publique hospitalière, âgé de 66 ans, a été élu au conseil municipal de Royan de 1983 à 2010, ainsi qu’à la communauté d’agglomération. Battu aux cantonales de 2011 et aux dernières départementales, il a été vice-président du Conseil économique et social régional et missionné par le Ministère des affaires sociales et du tourisme, et par le Conseil départemental pour réaliser une étude sur les seniors en Charente-Maritime. C’est la première fois qu’il se présente aux Législatives et espère surfer sur la vague macroniste pour être élu. Gérard Potennec :

Législatives / 2e circo. Rochefort-Aunis : Frédérique Tuffnell (REM), une candidate qui a de l’expérience…

Dans la 2ème circonscription de Rochefort-Aunis, Frédérique Tuffnell de La République en marche est arrivée largement en tête avec 38,48% des voix devant Sylvie Marcilly (LR) qui n’a récolté que 19,38% des voix. Un exploit pour Frédérique Tuffnell, âgée de 60 ans, directrice financière à la Caisse des dépôts et consignations, à la retraite dans un mois, conseillère municipale et communautaire à Rochefort depuis 2014. Spécialiste du développement territorial de par sa profession, elle compte mettre à profit son expérience du terrain sur 4 priorités essentielles à ses yeux. On l’écoute :

Frédérique Tuffnell qui tiendra une réunion publique ce soir à 19h30 au palais des congrès de Rochefort.

Législatives / 3e circo. Saintes : le candidat LR Frédéric Neveu ne décolère pas

Dans la 3e circonscription de Saintes-Saint-Jean-d’Angély, le candidat LR Frédéric Neveu ne décolère pas. Amer, il craint la défaite, après s’être qualifié de justesse pour le second tour avec 14,9%, derrière le candidat de La République en marche Jean-Philippe Ardouin qui a recueilli 28,77% des voix. Selon lui les électeurs doivent avant tout élire un député qui représente leur circonscription et qui agira au plus près des habitants. Ecoutez :

L’objectif de Frédéric Neveu n’est donc plus de battre le parti En marche, mais de lui faire barrage en constituant une opposition constructive à l’Assemblée nationale :

Frédéric Neveu qui tiendra une dernière réunion publique ce soir à Saintes, à 20h au Parc des expositions de l’espace Mendès-France.

Un nouveau port d’attache pour le Cargo Bleu à Saint-Savinien

C’est à Saint-Savinien que l’association d’artisans locaux a élu domicile, après l’incendie qui avait ravagé son local à l’hôtel d’entreprises de Surgères en juillet 2015. Grâce à un travail de collaboration avec la municipalité, selon Aude Simonneau, co-présidente de l’association :

Artistes et artisans associés ouvriront donc leur hall d’exposition-vente et proposeront un programme d’ateliers d’initiation. Et ça commencera fort dès le premier jour. Aude Simmoneau :

Ce nouveau pôle dédié à l’art est situé au 13 ter rue Saint-Michel à Saint-Savinien. Il sera ouvert tous les jours de 10h à 19h, de juillet à septembre.