Le Surgères brass festival reviendra cet été pour une 2e édition

L’évènement, qui a connu un fort succès l’an dernier avec 5 500 spectateurs, aura lieu du 22 au 25 juillet, dans le parc du château. 16 concerts seront proposés, dont 11 gratuitement. Avec des artistes de renommée internationale. Clément Saunier, le programmateur :

L’objectif est de créer un évènement le plus fédérateur possible. Clément Saunier :

Clément Saunier qui lance un appel aux bonnes volontés pour assurer l’organisation. Il recherche 130 bénévoles. Les places seront en vente dès la fin de semaine au prix de 30 euros. Ou 80 euros le pass.

Rochefort mobilisée contre les addictions chez les jeunes

La semaine prochaine, des lycéens seront sensibilisés aux conséquences de la drogue sur le cerveau. Comment réagit-il face à une addiction ? C’est la question qui sera posée par le CCAS et la Maison associative de la santé avec l’exposition « Cerveau et addictions ». Elle a été montée par une équipe de chercheurs et de spécialistes de Poitiers. Et si les jeunes sont visés, c’est parce que leur cerveau est en plein développement. Ce qui peut causer des problèmes une fois adultes. Hélène Nguyen, coordinatrice de la Maison associative de la santé :

Toute la semaine prochaine, des jeunes des lycées de Rochefort et de celui de Surgères visiteront l’exposition. Mais elle est aussi ouverte au grand public jusqu’au 22 mars à la salle Aurore, au palais des Congrès. Rendez-vous les mercredis et samedis de 10h à 17h.

Un grand chantier sur le point de démarrer à Surgères

Avenue de la Libération (Image Google street wiev)

Dans un peu plus d’une semaine, l’avenue de la Libération va entamer sa mue, dans le cadre du projet de réhabilitation du parking du château et ses abords. La première phase des travaux commencera le 22 Mars, au lendemain de la foire mensuelle pour ne pas perturber l’activité des forains. Ce chantier express va durer trois mois. Des perturbations sont à prévoir, et il faudra prendre son mal en patience. Autant du côté des riverains que des commerçants, et des clients. Matisse Sorignet :

Et l’investissement s’élève à 1,5 millions d’euros.