Le bras de fer se poursuit entre le maire de Marans et le tribunal administratif de Poitiers

Pour rendre plus attractive la commune, la municipalité avait opté pour le remboursement des impôts locaux aux nouveaux arrivants. La décision a été retoquée plusieurs fois par la justice, la jugeant illégale. Le conseil municipal avait alors déposé une question prioritaire de constitutionnalité auprès du Conseil d’Etat, mais le Tribunal administratif de Poitiers avait refusé par ordonnance de ne pas la transmettre. En accord avec ses adjoints, le maire vient donc de faire appel de cette décision pour faire valoir son droit à administrer sa commune librement. On écoute Thierry Belhadj, le maire de Marans :

Remboursement qui profiterait à l’économie locale et à l’Etat selon lui, les projets de contournement routier de la commune et la création d’une ligne TER Marans-La Rochelle dans les prochaines années facilitant l’installation de nouveaux Marandais. Thierry Belhadj :

Thierry Belhadj qui souhaiterait grâce à cette mesure franchir rapidement le cap des 5 000 habitants. Marans compte 4 600 âmes à ce jour.

Surgères : les insectes ont aussi droit à un toit @AunisMarais

Un atelier en famille pour apprendre et comprendre la biodiversité. C’est ce que l’association Nature environnement 17 proposait ce matin à Surgères, avec la fabrication d’un abri à insectes. L’occasion de partager un moment ludique et convivial pendant les vacances, auquel a assisté Matisse Sorignet :

Et pensez à réserver au 05 46 01 12 10.

Les agriculteurs bio dans la rue demain à La Rochelle

Ils se mobilisent pour dénoncer une nouvelle fois les retards de paiement des aides pour les années 2015 et 2016. Alors que la filière connaît un fort développement sur le territoire du Poitou-Charentes, avec plus de 75 000 hectares cultivés pour 1 265 fermes, les professionnels sont confrontés à des difficultés croissantes de trésorerie, comme l’explique Julien Lucy, maraîcher bio et vice-président du Gab 17, le Groupement des agriculteurs bio :

Les agriculteurs bio des Deux-Sèvres et de la Vienne participeront également à la manifestation prévue demain devant la préfecture de La Rochelle à 14h. D’autres actions sont prévues s’ils n’obtiennent pas satisfaction, notamment au Salon de l’agriculture qui s’ouvre samedi à Paris.