La FCPE réclame le maintien de la semaine de 4 jours et demi en Charente-Maritime

Alors que plusieurs communes adoptent en ce moment le retour à la semaine de quatre jours dans les écoles, comme Saintes ou La Rochelle, la Fédération des parents d’élèves s’élève contre cette mesure proposée par le gouvernement en place, qui, selon elle, va à l’encontre du rythme de l’enfant. C’est ce que nous dit sa présidente Karine Aullier :

Karine Aullier qui demande plus de temps pour mieux évaluer cette réforme. La FCPE va lancer une grande enquête pour avoir un retour sur la semaine de quatre où la mesure est déjà entrée en vigueur, comme à Royan.

15Déc/17

L’appel urgent de l’Etablissement français du sang de La Rochelle

A l’approche des fêtes, les réserves s’épuisent et les stocks sont encore trop fragiles. La période des congés de fin d’année est traditionnellement critique en terme de dons, marquée par une baisse des collectes et des épidémies saisonnières comme la grippe. L’EFS appelle donc à la mobilisation pour effectuer un don de son sang. Un cadeau utile, généreux et précieux. La prochaine collecte a lieu lundi après-midi à la salle des fêtes de Tonnay-Charente.

Budget 2018 : hausse de dépenses sociales et de l’investissement en Charente-Maritime

Le vote la semaine prochaine à La Rochelle du budget du Département de la Charente-Maritime. Sans surprise, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts en 2018, comme l’a confirmé cette semaine le président Dominique Bussereau. Le budget s’élève à 865 millions d’euros dont 690 millions de dépenses de fonctionnement et 175 millions d’investissements. Avec une forte hausse des dépenses sociales, notamment pour les prestations RSA et l’accueil des mineurs isolés. Malgré une baisse des dotations de l’Etat, le Département se porte bien, grâce à son attractivité et aux droits de mutation en augmentation. On écoute Dominique Bussereau :

Dominique Bussereau qui se dit par ailleurs très inquiet quant au projet d’électrification de la ligne ferroviaire Angoulême-Saintes-Royan, qui doit permettre l’arrivée du TGV en gare de Royan. Selon lui, une convention relative au financement d’études complémentaires doit être signée avant le 31 décembre de cette année. Problème : la Région Nouvelle-Aquitaine qui doit y participer est à la traîne dans ce dossier. Et d’importants crédits de l’Etat sont en jeu. Dominique Bussereau :

La Région, par la voix de son vice-président en charge des transports Renaud Lagrave qui s’est exprimé à nos confrères de Sud-Ouest, affirme ne pas avoir entendu parler de date butoir.

Courçon : profs et rectorat accros à la tablette

Le succès du numérique à l’école. Un point d’étape a été fait ce matin au collège Jean-Monnet de Courçon, en présence de la rectrice de l’Académie de Poitiers Anne Bisagni-Faure. L’établissement expérimente depuis quatre ans maintenant l’utilisation de tablettes, de la 6e à la 3e. Celle-ci sont prêtées aux élèves dès leur entrée au collège, jusqu’au brevet. Un support efficace selon Claire Albert, professeur au collège de Courçon et chargée de mission à la délégation académique du numérique éducatif :

Et les élèves eux-mêmes se montrent très enthousiastes. Ils prennent soin de leurs tablettes, puisque pour 65% de casse prévue il n’y en a eu que 15% au collège Jean-Monnet. Des élèves qui ont déjà une longue expérience de l’outil informatique et savent nuancer le propos. On écoute Charlotte :

A Montendre, Matha, ou encore La Rochelle, certains collèges ont déjà été équipés. Et à terme, les 51 établissements publics de Charente-Maritime le seront. Une installation accompagnée de formations techniques et pédagogiques pour les enseignants. Un effort de l’Académie qui ne s’arrête pas là, comme l’explique la rectrice Anne Bisagni-Faurre :

Le projet national s’appelle « collège connecté » et semble vraiment en bonne voie, même s’il ne règle pas pour le moment le problème des cartables souvent trop lourds.

#ScèneOuverte le 15/12/17 avec le groupe Personalbox de Niort

‌‌Scène ouverte avec le groupe Personalbox de Niort (79) pour la découverte du Trash Blues avec des instruments de musique délirants.

Une bande d’allumés qui prennent un malin plaisir à fabriquer leurs instruments…
Ils s’inspirent du blues des années 30, époque sombre où les instruments de musique étaient inaccessibles… mais avec une vieille boîte à cigares, un manche à balai, quelques fils à linge et un peu d’imagination… une guitare était née !
Cette « Rockcyclerie » bricole les boites en bois, les boites à sucres, les boites en métal … et offre un son authentique aux influences Trash Blues, Dirty Blues Rock, Rock DIY…
Pourvu que ça groove !

Lauréat du 4e carrefour des talents artistique du Marais Poitevin !

http://trashblues.wixsite.com/personalbox

https://www.facebook.com/personalbox.fr/