Le blocus de Saintes partiellement maintenu par les agriculteurs

Nouvelle journée d’action pour les agriculteurs en colère, après une première mobilisation hier qui a rassemblé près de 300 éleveurs qui dénoncent la baisse des prix du lait et de la viande. Ils promettent de débloquer la situation lorsque tous les parlementaires de Charente-Maritime leur auront rendu visite sur place. Hier, six sénateurs et députés sur huit les ont rencontrés. Manquait à l’appel la députée socialiste de Saintes Catherine Quéré, retenue à Paris. Elle est attendue dans la matinée avec sa consœur Suzanne Tallard.
Des difficultés de circulation sont encore à prévoir aujourd’hui à Saintes, notamment sur la RN141 vers Cognac et la RN150 vers Saint-Jean-d’Angély. Les déviations mises en place hier sont maintenues jusqu’à la levée complète des barrages. La sortie 35 de l’autoroute A10 à Saintes reste fermée. Il est préférable de sortir à Pons en direction de Paris, et à Saint-Jean-d’Angély en direction de Bordeaux. Le transport scolaire n’est encore pas assuré aujourd’hui.p>

Le littoral charentais exposé à des risques de submersion et des vents violents

L’alerte orange maintenue en Charente-Maritime pour les vagues-submersion. Mais aussi depuis hier soir pour les vents violents. Soufflant de Sud-Ouest à Ouest, ils pourront atteindre localement 110km/h. Le littoral est fortement exposé, en raison de la perturbation atlantique qui s’accompagne de vagues puissantes provoquant une montée du niveau de la mer, dans un contexte de forts coefficients de marée. 104 cet après-midi à marée haute à 17h27. La prudence est de mise en bord de mer.

A Port-des-Barques, la commune est en alerte et les employés techniques sont à pied d’œuvre pour traverser cette nouvelle tempête.
Alors que les travaux de renforcement des digues ont commencé il y a seulement deux semaines, les équipes municipales sont sur le qui-vive et prêtes à réagir en cas de catastrophe. Une permanence est assurée depuis hier soir à la mairie. Ecoutez la maire Lydie Demené :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

A La Rochelle, le Plan communal de sauvegarde a été activé hier soir. Des alertes SMS ont été envoyées aux 3 600 abonnés. L’inscription est gratuite rappelle la mairie. Le parking Saint-Jean-d’Acre a été fermé jusqu’à demain matin. Et des mesures ont été prises pour éviter tout risque d’inondations. Il est conseillé de rester vigilant.

Saint-Jean-d’Angély : le retour ému de Bruno Guillon

guillon st jean

Françoise Mesnard et Bruno Guillon. (photo Pierre-Henri Grenon)

Retour sur la soirée de lancement de la souscription publique en soutien à L’Eden de Saint-Jean-d’Angély qui a eu lieu vendredi. Une soirée jazz en présence de plus de 250 personnes dont Bruno Guillon, parrain de l’association. L’animateur radio-télé, natif de la cité angérienne, a tenu à être présent pour soutenir le projet de reconstruction de l’Eden en salle de spectacle. L’ancien cinéma, détruit par les flammes le 3 mai 2014, qui avait été construit par son cousin André Guillon. Un choix qu’il juge judicieux pour les habitants de la ville et des alentours. Il n’a pas caché son émotion. Bruno Guillon :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bruno Guillon qui avait été invité à la demande de la maire Françoise Mesnard. Cette dernière espère récupérer 50 000 euros grâce à cette opération afin de reconstruire à l’identique les éléments décoratifs de la façade art déco. Françoise Mesnard :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La Charente-Maritime passe également en alerte orange pour vents violents

Le communiqué de la préfecture :

Alerte météo Vigilance orange POUR VENTS VIOLENTS ET VAGUES SUBMERSION

DANS le département de la Charente-maritime

Météo France maintient l’alerte météorologique de niveau orange pour un phénomène de vagues submersion sur le littoral de la Charente-Maritime pour cette nuit et la journée de mardi 9 février.

La perturbation atlantique s’accompagne de vagues puissantes provoquant une surélévation du niveau de la mer dans un contexte de forts coefficients de marée (mardi matin coefficient 100, haute mer à 05h06 et mardi soir coefficient 104, haute mer à 17h27).

La conjonction de ces phénomènes risque d’engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral, surtout au moment de la pleine mer de fin de nuit prochaine et dans les heures suivant la marée haute.

De plus Météo-France a émis un avis de vigilance de niveau orange pour un phénomène de vents violents de sud-ouest à ouest pouvant atteindre localement 110 km/h.

Ces vents peuvent endommager les toitures et cheminées et provoquer la chute de branches d’arbre. Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution.

La zone littorale sera particulièrement impactée par ce phénomène. Par conséquent une vigilance particulière est demandée aux usagers des installations sur le littoral ainsi qu’aux personnes qui emprunteront demain les axes routiers littoraux.

La Préfecture de la Charente-Maritime, engage chacun à être vigilant et à respecter les consignes de sécurité.

Rappel aux usagers concernant les vents violents :

• Limitez vos déplacements et limitez votre vitesse sur la route, en particulier si votre véhicule ou votre attelage est sensible aux effets du vents ;

•Renseignez-vous avant d’entreprendre vos déplacements, soyez prudents et respectez les déviations ;

•Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral ;

•N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas aux fils électriques tombés au sol ;

•Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent et susceptibles d’être endommagés, en particulier dans les campings et installations sur le littoral.

Rappel aux usagers des conseils de comportement pour les vagues submersion

•Consignes générales :
- Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Evitez de circuler en bord de mer.
- Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

• Habitants du bord de mer :
- Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
- Protégez vos biens susceptibles d’être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
- Surveillez la montée des eaux.

•Plaisanciers et professionnels de la mer:
- Ne prenez pas la mer. Si vous devez sortir, portez vos équipements de sécurité (gilets,..).
- Ne pratiquez pas de sport nautique.
- Avant l’épisode météorologique, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

•Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :
- Ne vous mettez pas à l’eau, ne vous baignez pas.
- Ne pratiquez pas d’activité nautique de loisirs.
- Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l’eau même d’un point surélevé (plage, falaise).
- Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

Manif des agriculteurs : les conseils de circulation pour éviter Saintes

Charente-Maritime (17) :
Des manifestations sociales sont en cours et bloquent toute la rocade de Saintes. En arrivant sur Saintes les routes nationales suivantes sont coupées :
•la RN141 en provenance de Cognac

•la RN150 en provenance de Royan / Marennes

•le giratoire de Diconche (RN137/RN141) au niveau du carrefour Sud en provenance de Pons

•les sorties 35 Saintes de l’A10 sont fermées dans les deux sens.

Conseils pour le trafic de transit pour éviter Saintes :
•Pour les usagers circulant sur l’A10 en provenance de Niort ou de Bordeaux, les sorties n°34 St Jean D’Angely ou n°36 Pons sont recommandées pour rejoindre les directions Saintes, Royan , Angoulême , Marennes, Ile d’Oléron.
•Pour les usagers souhaitant relier Royan à Cognac, il est recommandé de contourner Saintes par le sud via Cozes – Gémozac – Pons – Pérignac

Pesticides : l’agriculteur bio saintongeais Benoît Biteau réagit après la diffusion de « Cash investigation » sur France 2

C’est une bombe dans le milieu de l’agriculture. Après la diffusion d’une enquête sur les pesticides sur France 2 la semaine dernière, les défenseurs de l’agriculture biologique montent au créneau pour dénoncer les effets nocifs sur la santé, notamment les cancers. Benoît Biteau, conseiller régional et agriculteur bio à Sablonceaux, près de Saujon, se bat depuis plusieurs années contre l’utilisation de ces produits, et il se satisfait de cette prise de conscience. Si la pratique de l’agriculture bio est en progression en Poitou-Charentes, il pointe pourtant une augmentation de l’utilisation des pesticides. Mais pour lui, le bio reste moins coûteux que l’agriculture conventionnelle :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Et l’agriculture biologique a encore de beaux jours devant elle. Selon une récente étude américaine, le modèle biologique sera capable de nourrir les 9 milliards d’être humains de la planète dans les prochaines années.

Revenir au début