La Charente-Maritime en alerte orange pour le risque de vagues-submersion

Le littoral charentais placé en alerte orange par Météo France, en raison du risque de vague-submersion, comme six autres départements de la façade atlantique. La vigilance sera active dès le nuit prochaine, de 4h du matin à 21h demain mardi. Des vents violents d’Ouest, avec des rafales à 110km/h demain matin, conjugués à des coefficients de marées élevés, 102 demain à 5h40 et 103 peu avant 18h, favoriseront la montée du niveau de la mer. Sous l’effet de la houle, les vagues pourront atteindre 6m50.

Sept ans, jour pour jour, après Xynthia, l’épisode attendu demain a de quoi raviver de mauvais souvenirs. Le 27 février 2010, la tempête avait fait 49 morts dont 12 dans notre département, en raison de la montée des eaux. D’autant que le risque est encore bien présent en Charente-Maritime. Si le plan digue actuellement en cours permet aujourd’hui d’être à un niveau de défense largement supérieur à cet épisode tragique, il n’en reste pas moins que certains sites sont encore très fragiles, notamment ceux où les travaux sont en cours de réalisation comme l’explique Lionel Quillet, vice-président du conseil départemental et président de la Mission littoral :

Lionel quillet qui attend avec impatience la fin des travaux prévus pour 2020. Des travaux engagés sur divers sites du littoral charentais. Le point avec Lionel quillet :

Et la préfecture a lancé un appel à la vigilance, en rappelant les consignes de sécurité à respecter en pareille situation : évitez de circuler en bord de mer, évitez les axes inondés ou les routes exposées, fermez les portes, fenêtres et volets si vous habitez sur le front de mer, protégez vos biens et surveillez la montée des eaux. Ne pas effectuer de sortie en mer, ni pratiquer de sport nautique. S’éloigner des jetées et des fronts de mer.

Et sept ans après la catastrophe de Xynthia, un hommage a été rendu aux victimes à La Rochelle, avec l’organisation d’une cérémonie de marquage des arbres. Ceux du Vieux port qui ont été peints en bleu pour symboliser le niveau d’eau atteint lors de la tempête.

16 mois : c’est la durée des travaux de modernisation de la ligne SNCF entre Saintes et Royan

Ils vont démarrer cette année. La tâche est grande, puisque l’ensemble des voies va être renouvelé entre Saintes et Saujon. Ce qui inclut les rails, les traverses et les ballasts. Entre Saujon et Royan, il s’agit du remplacement des traverses. Le coût total du projet est estimé à 35 millions d’euros. Cette opération doit ainsi permettre d’assurer la pérennité de ce tronçon. Elle vise aussi à supprimer les ralentissements en relevant la vitesse des trains à 140 km/h, ce qui ne pourra se faire qu’une fois la voie électrifiée. Mais cette étape ne viendra que plus tard. Ce dont s’agace le député-maire de Royan Didier Quentin :

Conséquence de ces travaux, la ligne Saintes-Royan sera fermée du 6 novembre 2017 au 6 avril 2018. Mais les installations ferroviaires en gare de Saujon seront maintenues pour faire circuler le Train des Mouettes. Pour terminer, SNCF réseau annonce étudier la mise en accessibilité de la gare de Royan.

27Fév/17

Gare à l’arnaque à Surgères

Un démarcheur contacte en ce moment les commerçants de la ville pour leur vendre des espaces publicitaires afin de figurer sur le nouveau plan de la Ville. Or, à ce jour, aucun partenariat, ni avec la mairie ni avec la ville, n’a été engagé en ce sens. En outre, la mairie n’a pas commandé de nouveaux plans. L’Union des commerçants, artisans et industriels lance un appel à la vigilance, et à s’informer avant de signer tout contrat. Le cas échéant, les entreprises ont 14 jours pour se rétracter, et 12 mois si elles n’ont pas été informées du droit de rétractation.

27Fév/17

Sept ans après Xynthia, le risque est encore bien présent en Charente-Maritime

Le 27 février 2010, la tempête avait fait 49 morts dont 12 dans notre département, en raison de la montée des eaux. Des travaux de protection du littoral ont bien été engagés depuis, mais ils restent insuffisants, et certaines zones demeurent fragiles comme à Fouras où le chantier est suspendu, et à Charron où le projet de digue Nord est toujours à l’arrêt. Alors qu’un risque de vague-submersion est annoncé pour demain, avec un fort coup de vent et des coefficients de marée élevés. 102 à 5h40 demain matin, et 103 peu avant 18h.

27Fév/17

Un chantier d’insertion victime d’un incendie ce week-end à Marennes

Le feu s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche, rue du port, à Terre et mer chantier. Un bâtiment de production et de stockage de fournitures ostréicoles. 29 sapeurs-pompiers sont intervenus sur place pour maîtriser l’incendie qui menaçait un bâtiment voisin. Les dégâts sont importants, et l’association la Navicule bleue d’Arvert qui gère le site doit trouver rapidement un autre local pour poursuivre son activité de tri et de recyclage des poches d’huîtres du bassin Marennes-Oléron. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du sinistre.

27Fév/17

Le chômage en hausse en Charente-Maritime

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, ceux n’ayant pas du tout travaillé, a progressé de 0,9% en janvier, alors qu’il s’est stabilisé au niveau national et a faiblement augmenté en Nouvelle-Aquitaine de 0,1%. Notre département compte à ce jour 33 530 chômeurs.