Dolus-d’Oléron : la justice donne raison à Mc Donald’s

Le maire de Dolus-d’Oléron perd son bras de fer judiciaire contre Mc Donald’s. La justice a donné raison ce matin au géant mondial de la restauration rapide qui va donc pouvoir s’implanter sur Oléron. Mais Grégory Gendre, qui ne veut pas d’un Mc Do sur son île, ne perd pas espoir et peut encore faire appel. Une affaire qui dure depuis trois ans, Carole Effenberger :

Loi travail : la mobilisation en baisse en Charente-Maritime

Ils étaient environ 2 500 à descendre dans la rue aujourd’hui, contre 3 500 la semaine dernière. Dans le détail : environ 2 000 à La Rochelle de source syndicale, 300 à Saintes et 150 à Rochefort. Rochefort où nous sommes allés à la rencontre des manifestants place Colbert. Visiblement très remontés à l’égard du gouvernement et du chef de l’Etat :

Peu nombreux certes, mais très déterminés à l’image de cette militante de Lutte ouvrière :

Dans le cortège, de nombreux travailleurs du privé, mais aussi de la fonction publique. Avant le défilé, Nicolas Roulin, secrétaire général de l’Union locale CGT de Rochefort, s’est exprimé et a réclamé l’abrogation de la Loi Travail. On l’écoute :

Le gouvernement n’en a pas fini avec la mobilisation contre la Loi Travail. La France insoumise manifestera samedi, avant la grève des routiers lundi. Puis les retraités seront dans la rue jeudi prochain. Trois rassemblements sont prévus en Charente-Maritime : à 10h30 place de Verdun à La Rochelle, place Colbert à Rochefort, et place Bassompierre à Saintes.

Le Front national de Charente-Maritime réagit après la démission de Florian Philipot

Le président de l’association Les patriotes qui a quitté son poste de vice-président auquel la présidente du FN Marine Le Pen avait retiré la quasi-totalité des délégations. Un coup dur pour les militants locaux, à deux jours de la rentrée politique du parti de Marine Le Pen à Saintes. Mais cela va permettre d’apaiser un climat devenu très tendu. On écoute Séverine Werbrouck, secrétaire départementale du FN et conseillère régionale :

Séverine Werbrouck qui devrait annoncer la venue à La Rochelle de Marine Le Pen le 2 décembre prochain, dans le cadre de la refonte du parti. 150 militants frontistes sont attendus samedi au Végas à Saintes.

Pendant ce temps, Les Républicains de la Charente-Maritime seront rassemblés à Royan, pour leur grande fête au Garden tennis. En présence des élus locaux, notamment Dominique Bussereau. Parmi les invités : Valérie Pécresse, présidente de la région Île de France, et Virginie Calmels, l’adjointe au maire de Bordeaux Alain juppé. Il sera aussi question de la refonte du parti.

La nouvelle CCI de la Charente-Maritime sera créée en 2021

Les deux chambres actuelles de La Rochelle et Rochefort-Saintonge ont présenté ce matin le calendrier des opérations qui seront menées d’ici là, avec un travail de mutualisation jusqu’en 2020. Un accord de méthode a été signé ce matin à Rochefort, après validation du projet cet été par les élus. Alors on ne parle pas ici de fusion, mais bien d’une nouvelle entité qui compte peser plus lourd au niveau régional. C’est ce que nous disent les présidents de deux chambres, Thierry Hautier de La Rochelle, puis Hervé Fauchet de Rochefort :

La création d’une nouvelle CCI ne devrait pas entraîner de licenciements. Concernant le siège de la future chambre, l’information n’a pas été communiquée ce matin.

21Sep/17

La Rochelle : les deux policiers qui ont sauvé une femme de la noyade récompensés

Les deux policiers qui ont sauvé une femme de la noyade vendredi dernier à La Rochelle seront récompensés. Ils recevront demain la médaille d’honneur du courage et du dévouement, par le préfet de la Charente-Maritime Fabrice Rigoulet-Roze. Une cérémonie aura lieu en leur honneur en fin d’après-midi, dans les salons de la préfecture.

Les agents de la centrale pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré expriment leur malaise

Ils se sont mobilisés ce matin à l’entrée de l’île de Ré, à l’appel d’une intersyndicale UFAP-UNSA, FO et SPS. Manque de personnel, dégradation des conditions de travail, dialogue rompu avec la direction. Ils n’en peuvent plus. D’autant qu’ils doivent faire face désormais à une recrudescence de la violence en milieu carcéral. Joseph Paoli, délégué régional SPS pénitentiaire :

Joseph Paoli qui exprime également au nom de ses collègues un sentiment d’abandon de la part de l’administration pénitentiaire. Mais ce matin, la directrice de la centrale Sylvie Manaud est venue à leur rencontre pour entamer le dialogue.