Invité du 06/12/13 : Les Cordes à Léo

Les cordes a Léo (2) - CopieLe groupe Les Cordes à Léo de Saint-Junien(87) sera l’invité de l’émission Scène ouverte vendredi 6 décembre à 20h.

Le groupe a été créé en aout 2012 par Laurent LEOBET guitariste. Il a transformé son grenier en studio de musique où il joue avec son collègue de travail Antoine Longelin bassiste. Passionnés tous les deux de musique, ils aiment passer des moments sympas et partager ainsi leurs goûts musicaux.
Puis, une nouvelle collègue de travail  arrive dans l’entreprise  Karine Duvernay. Elle chante tout le temps. Ils  l’invitent à venir chanter dans le grenier pour partager également cette passion musicale. L’envie de monter un petit groupe est née. Par la suite, Laurent fait appel à son frère François pour se joindre à eux et jouer des percussions pour compléter la formation.
Ensuite la magie de la musique opère et l’envie de composer leurs propres morceaux paraît comme une évidence.

La spécialité de chacun des membres du groupe :

LAURENT LE LEADER DU GROUPE
Entièrement autodidacte,  il joue en même temps de la guitare et de l’harmonica depuis plusieurs années, que ce soit de la guitare acoustique ou électrique.
C’est lui qui compose la plupart des chansons de la formation, il chante aussi sur plusieurs chansons de l’album.
PARTICULARITE : JOUE DE LA GUITARE A DOUZE CORDES

ANTOINE LE SEUL A CONNAITRE LA MUSIQUE
Vrai musicien, il est le bassiste du groupe et joue aussi de la guitare et de nombreux autres instruments. Il a un goût particulier pour le son et la sonorisation.
Passionné de musique depuis de nombreuses années,  il est celui qui fait  les arrangements musicaux de toutes les chansons, et il chante très souvent  en duo avec Karine.
PARTICULARITE : JOUE DE LA BASSE A CINQ CORDES

KARINE LA VOIX DES CORDES A LEO
Véritable autodidacte, elle chante sous sa douche depuis longtemps elle a toujours eu un gout particulier pour le chant puisqu’elle a suivi pendant longtemps les chorales de chant corse sur l’ile de beauté. Elle joue du synthé et chante aussi en anglais. C’est elle qui adapte les paroles sur la musique ou inversement sur toutes les chansons, et elle  les embellit  grâce à sa voix de soprano.
PARTICULARITES : DEBUTE SUR SON SYNTHE

FRANCOIS LE FRERE DE LAURENT
Il a appris à jouer de l’accordéon dés l’âge de 7ans avec une envie de jouer de la batterie depuis toujours. Ce qu’il a fait plusieurs années plus tard. Il est celui qui écrit les paroles des chansons.
Il joue de la percussion électronique  ce qui permet d’avoir un plus grand éventail de son et de  sensibilité qu’avec une batterie.
Il est le choriste du groupe
PARTICULARITE : JOUE DE LA PERCUTION ELECTRONIQUE MANUEL

LE BUT  FIXE PAR LE GROUPE
-Le premier : se faire plaisir avant tout.
-Essayer de créer de nouvelles mélodies, la complémentarité de chacun d’entre a fait qu’en un an nous avons composé plus de 20 chansons, fait une trentaine de reprises auxquelles les cordes à Léo a apporté sa touche personnelle.
-Se produire localement  sur des scènes régionales.
-Et sortir notre album en fin d’année pour faire partager notre musique avec tous ceux  qui ont les mêmes gouts musicaux.

Invité du 29/11/13 : Anne-Lise Bouquet de La Fraternelle

La fraternelle (1) - CopieAnne-Lise Bouquet de l’harmonie “La Fraternelle” de Saint-Just-Luzac était l’invitée de l’émission du 29 novembre à 20h.

Un orchestre d’harmonie plus que centenaire (créé en 1905) et qui n’a pas pris une ride ! La Fraternelle regroupe une bonne vingtaine de musiciens, de 10 à 89 ans, tous aussi jeunes dans leur tête, qui travaillent en collaboration avec l’Amicale Saujonnaise depuis 1966 afin d’avoir une bonne répartition des pupitres.

Le répertoire est varié :  classique, thèmes de la chanson française, marches américaines ou musiques de film, en passant par des morceaux jazzy, rock, ou des morceaux mettant en valeur certains instruments. Ce sont des morceaux pour orchestre d’harmonie.

La Fraternelle forme quelques musiciens grâce à sa section de formation musicale. Les instruments enseignés sont la trompette, la clarinette, la flûte et le saxophone, afin de renouveler ses effectifs. Mais ce n’est pas une école de musique. C’est de la formation musicale pour former ses propres musiciens s’il y a la demande.