Tonnay-Charente

19Avr/17

Un accident a fait cinq blessés hier après-midi à Saint-Hippolyte, près de Tonnay-Charente

Vers 17h30, deux voitures et un véhicule utilitaire sont entrés en collision sur la RD 137. 16 pompiers sont intervenus sur les lieux de l’accident pour venir en aide aux victimes. ToutesLire la suite…

Quel avenir pour les quais de la Libération à Tonnay-Charente ?

La municipalité a lancé une vaste consultation pour redynamiser cette partie de la ville, délaissée par les habitants. Malgré d’importants travaux de réhabilitation il y a quelques années, offrant une vue imprenable sur la Charente et les marais de Saint-Hippolyte, le lieu ne vit pas assez au goût des élus qui ont engagé un bureau d’étude pour trouver des solutions, tout en y associant la population. Sébastien Bourbigot, premier adjoint au maire :

Et pour engager la réflexion avec la population, la Ville organise dimanche le Printemps des quais. Un grand pique-nique à partager, pour échanger. Rendez-vous de 11h à 16h, quai de la Libération.

Le maire de Marennes Mickaël Vallet dans la course aux Législatives @mickaelvallet

Mickaël Vallet (à gauche) est candidat aux Législatives, avec Eric Authiat

Mickaël Vallet sera bien candidat à l’élection législative dans la 5ème circonscription de la Charente-Maritime. Le maire socialiste de Marennes a annoncé officiellement ce matin qu’il déposera lundi matin sa candidature au siège de député. Il est accompagné dans son engagement par son suppléant, Eric Authiat, maire de Tonnay-Charente. En se présentant, Mickaël Vallet veut remettre au centre du débat les valeurs de loyauté et d’exemplarité des élus et les conditions d’existence des classes populaires, selon lui, délaissées depuis trop longtemps. On écoute Mickaël Vallet :

Autre credo du candidat, axer et trouver de la cohérence entre les politiques européennes, nationales et territoriales. Mickaël Vallet :

S’il est élu, et en raison de la loi sur le non cumul des mandats, Mickaël Vallet renoncera à la mairie de Marennes et à la présidence de la CDC du bassin de Marennes et du Pays Marennes-Oléron. Dans ces conditions, les élus devront désigner un nouveau maire et un nouveau président.

Des jardins partagés en plein cœur de Tonnay-Charente

Tel est le pari que s’est lancée la municipalité d’installer 15 parcelles de 100 m² à La Varenne. L’an dernier, c’est le château de la Croix-Rouge qui s’est vu doter de 10 parcelles. C’est donc la 2ème phase du projet qui va débuter fin mai. Une réunion publique est prévue demain à la mairie. Ludovic Texier, adjoint à l’urbanisme et à l’environnement :

Un verger composé d’arbres fruitiers en libre-service et un espace pique-nique seront également créés. Rendez-vous demain à 18h à la mairie.

Royan/Marennes-Oléron/Tonnay-Charente : Didier Quentin, un député de terrain en campagne

Didier Quentin

Didier Quentin officiellement candidat aux élections législatives. Le député sortant l’a confirmé vendredi à Tonnay-Charente. Sans surprise toutefois. Il brigue ainsi un 5e mandat sur la cinquième circonscription, celle de Royan-Ouest, le pays Marennes-Oléron et le canton de Tonnay-Charente. Et c’est la conseillère départementale de l’île d’Oléron Dominique Rabelle qui sera sa suppléante. Un choix qui s’explique pour son implication dans l’île, mais aussi par sa connaissance du canton de Tonnay-Charente, dont elle a été élue au début des années 2000. C’est donc le premier binôme à s’être déclaré sur cette circonscription, et Didier Quentin se veut avant tout un député de terrain :

Didier Quentin qui évoque également l’affaire Fillon , et dénonce l’acharnement médiatique et judiciaire sur son candidat :

Didier Quentin qui devra abandonner son mandat de maire de Royan en cas de victoire, du fait de la loi sur le non-cumul des mandats. Il évoque un « déchirement » avec sa ville natale, mais il assure que son équipe municipale est prête à prendre le relais. Didier Quentin, qui restera conseiller municipal, n’avance aucun nom pour lui succéder, puisqu’une réunion doit avoir lieu aujourd’hui. Il estime toutefois que son premier adjoint Patrick Marengo serait un choix naturel.

09Fév/17

Tonnay-Charente : toujours aucune trace du chauffard qui a percuté un enfant de 3 ans mardi

Les témoins entendus dans cette affaire n’ont pas permis de retrouver le conducteur d’un 4×4 noir qui ne s’est pas arrêté après l’accident survenu vers 17h30 sur la D739, au rond-point duLire la suite…