Saujon

Saujon : la phytoépuration, un mode d’assainissement économique, écologique et durable


C’est ce que le bureau d’études Aquatiris, spécialisée dans les jardins d’assainissement, propose de faire découvrir ce week-end à Saujon. Une solution alternative innovante qui remplace les fosses septiques classiques, et qui permet de traiter toutes les eaux usées de la maison. Agréé par les Ministères de la Santé et de l’Environnement, ce système permet non seulement de faire des économies de vidange, mais aussi de réalimenter les nappes phréatiques. Les explications d’Adrien Gagnaire, du bureau d’études Aquatiris :

En 10 ans, Aquatiris a installé plus de 4000 jardins d’assainissement particuliers en France. Des visites sont proposées au public vendredi à 18h et samedi à 10h30 chez un particulier de Saujon qui est équipé du système depuis plusieurs années.

Un nouveau protocole de prise en charge des troubles du sommeil aux Thermes de Saujon

A partir du mois de juin, l’établissement proposera une nouvelle réponse thérapeutique efficace, non médicamenteuse et sans danger à l’un des fléaux de ce siècle. Ce nouveau protocole, qui associe pendant trois semaines cure thermale et thérapie cognitive et comportementale, est élaboré avec le spécialiste du sommeil, le Dr Patrick Lemoine, psychiatre, docteur en neuroscience, auteur du livre « Dormir sans médicaments ou presque ». Les explications d’Antoine Violette :

Notez que le coût du stage de trois semaines s’élève à 250 euros. Plus d’infos sur www.thermes-saujon.fr

Une unité pour soigner les troubles bipolaires à Saujon

Elle a ouvert jeudi à la clinique Villa du parc. Elle se compose de 25 lits et va permettre de traiter des patients atteints de cette pathologie dont souffrent 70 000 personnes dans la région, ex-Poitou-Charentes. Une maladie qui se soigne bien, avec des traitement curatifs, mais aussi préventifs, et grâce à une action éducative qui a fait ses preuves. Le Dr Olivier Dubois, psychiatre et directeur de la clinique :

Créé à la demande de l’Agence régionale de santé, ce nouveau centre de soin dispose d’une unité de recherche qui est en lien permanent avec le CHU de Poitiers.