Royan

Saint-Georges-de-Didonne : Le Créa fête les 30 ans de Dirty dancing


Le Créa de Saint-Georges-de-Didonne fête les 30 ans de Dirty dancing. Demain, une soirée est entièrement consacrée au film culte des années 80, réalisé par Emile Ardolino avec Jennifer Grey et Patrick Swayze. Vu et revu, le long métrage reste encore aujourd’hui une référence dans le monde du cinéma. Le Créa a donc voulu rendre hommage à ce film en organisant une soirée pleine de surprises. On écoute Sonia Pataud, chargée de communication :

C’est donc demain soir à 20h30 au Créa de Saint-Georges-de-Didonne au tarif unique de 6€. Plus d’infos au 05 46 06 87 98.

Rochefort/Saintes/Royan : les patinoires ouvrent demain avec leurs lots d’animations

A Noël, c’est la guerre des patinoires en Charente-Maritime. A partir de demain, les villes de Rochefort, Saintes et Royan déroulent chacune leur miroir de glace pour attirer les foules, en ces périodes de fêtes. Et toutes déploient leurs arguments pour séduire les patineurs et visiteurs. Frédéric Le Roux :

Rendez-vous donc pour les ouvertures des patinoires de Saintes, Rochefort et Royan demain samedi 2 décembre. Inauguration de celle de Rochefort ce soir à 19h avec la troupe Patin’air. Dolus d’Oléron ouvrira la sienne le 17.

Rochefort/Royan/Marennes-Oléron : un pas de plus vers le PNR

Un pas de plus vers la création d’un Parc naturel régional entre Rochefort, Royan et Marennes-Oléron. Une étude de faisabilité doit être lancée. Reste à obtenir l’aval des élus des collectivités pour actionner la démarche. Le conseil communautaire du Bassin de Marennes doit prendre demain une délibération en ce sens. L’enjeu est important, car la création d’un Parc naturel régional représenterait un atout majeur pour l’ensemble du territoire, selon Mickaël Vallet, président de la CdC du Bassin de Marennes :

A noter que la CdC de l’île d’Oléron a reporté le vote d’adhésion au projet à une date ultérieure, préférant attendre le résultat du vote des conseillers départementaux concernant le retour ou non d’un péage sur le viaduc. Vote prévu en décembre.

25 postes menacés à l’hôpital de Royan

La CGT s’inquiète de la suppression annoncée de 25 emplois au sein de l’établissement, alors que la direction envisage de mettre en application un plan d’économie en mutualisant les services, tout en maintenant l’offre de soins. Cela devrait passer par le non renouvellement de CDD et le non remplacement de départs à la retraite. Des mesures qui devraient permettre de résorber un déficit qui s’élève à 1,7 millions d’euros, mais qui ne réjouissent pas le syndicat. Ecoutez Vincent Tranquard, secrétaire départemental adjoint à la CGT :