Saint-Martin-de-Ré : FO demande le transfert d’un détenu radicalisé après une agression

Force ouvrière demande le transfert immédiat d’un détenu à l’origine de l’agression d’un membre du personnel de la Centrale pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré. Les faits remontent au 15 mars dernier. L’agresseur qui était en formation cuisine aurait saisi un couteau et menacé le surveillant. Il a été placé en cellule disciplinaire à la suite de son geste. Selon le syndicat, il est établi que l’individu est un islamiste radicalisé. Ce qui scandalise d’autant plus Emmanuel Giraud, délégué régional FO pénitentiaire pour la Nouvelle-Aquitaine :

Une enquête est en cours. Le surveillant a porté plainte. Et FO va se constituer partie civile dans cette affaire. Selon nos confrères de Sud-Ouest, le parquet de La Rochelle dément la menace avec arme, mais parle bien d’une altercation.

Gemré veut la gratuité du pont de Ré

L’association GemRé, qui milite pour la gratuité du pont de l’île de Ré, interpelle de nouveau les conseillers départementaux de la Charente-Maritime. Ils sont réunis toute cette semaine en session plénière. L’occasion pour GemRé de réaffirmer son engagement pour le retrait du péage ou au moins une exonération des Charentais-Maeritimes. Une taxe votée par les élus, et pourtant contraire au principe de libre circulation des biens et des personnes selon Jean-Marc Jucker, coordinateur de l’association GemRé :

Une écotaxe perçue à tort selon l’association, car près du tiers servirait à financer l’entretien du pont. Une disposition contraire à la loi L321-11 du code de l’environnement. A ce titre, GemRé a saisi le tribunal administratif de Poitiers et la Chambre régionale des comptes. Une réponse est attendue prochainement.