Oléron

La récolte du sel a commencé sur l’île d’Oléron


Et la production promet d’être riche cette année au marais des salines à Grand-Village-Plage. Car tous les facteurs sont là pour favoriser la culture de l’or blanc : chaleur et vent, indispensables à la cristallisation du sel. Jérémy Caloque, l’un des deux saulniers du site, nous explique le processus :

Une fois récolté, le sel est entreposé dans le grenier à sel, la Salorge, où il est conditionné et mis en vente par l’équipe de Corinne Del Fabbro :

Au marais des salines à Grand-Village-Plage aujourd’hui, l’heure était à la fête pour célébrer le début de la récolte. L’occasion pour les nombreux visiteurs de découvrir le marais et son fonctionnement, comme le précise Marie Duverger, responsable de l’animation à l’Ecomusée des Salines :

Plus d’infos au 05 46 75 82 28.

L’émission Midi en France de retour sur la côte charentaise @oleronmarennes

Après Royan fin mars, l’émission de France 3 sera à Saint-Denis-d’Oléron dès lundi pendant quinze jours. Quinze jours d’antenne tous les matins à 10h50, et quatre jours de tournage sur le port de la commune oléronaise. Vincent Ferniot et son équipe de chroniqueurs donneront aux téléspectateurs un avant-goût de l’été, avec une belle promotion pour le territoire juste avant les vacances comme le souligne Cécile Chartier de l’Office de tourisme Marennes-Oléron :

Emission en direct dès lundi à 10h50. Et tournage l’après-midi dès 13h30, tous les jours jusqu’à jeudi. Séances de dédicaces lundi à 14h30 et mercredi à 16h.

Une secouriste convoquée dix mois après la noyade d’un garçon de 9 ans à Saint-Trojan

Une sapeur-pompier volontaire convoquée à la gendarmerie, suite à la noyade accidentelle d’un garçon de 9 ans l’été dernier à Saint-Trojan-les-Bains. Les faits s’étaient déroulés plage de Gatseau en août 2016. Des enfants d’une colonie de vacances, encadrés par des animateurs, s’étaient baignés en dehors de la zone surveillée. La victime, entraînée par le courant, s’était noyée, sans que les sauveteurs volontaires du poste de secours pourtant situé à proximité n’aient pu intervenir. Si la convocation de la responsable du centre de secours 10 mois après les faits ne présage pas d’une mise en cause pénale, il n’en reste pas moins qu’elle provoque une vive tension et de l’inquiétude chez les sauveteurs volontaires et les élus, comme l’explique Jean-Pierre Tallieu, président du Service départemental d’incendie et de secours de la Charente-Maritime :

L’an passé, 300 sauveteurs sapeurs-pompiers volontaires saisonniers ont été recrutés, répartis dans 55 postes de secours. Ils ont effectué environ 5 400 interventions. 4,8% d’entre elles concernaient l’aide aux baigneurs en difficulté. Aucune noyade n’a été a déploré dans les zones de baignade surveillée.

Mickaël Vallet s’insurge contre la mauvaise réception de la TNT sur la 5èmecirconscription


Le problème ne date pas d’hier selon le candidat aux Législatives. Toujours est-il que, malgré des courriers à répétition des élus locaux, le littoral de la Charente-Maritime, notamment Oléron, Marennes et la Presqu’ile d’Arvert, souffre d’une mauvaise réception de la télévision. La cause : la baisse du nombre d’émetteurs passé de 9 000 à 2 000 qui, s’il a eu peu d’impact sur la France, est très important sur le territoire en raison de l’abondance des zones humides qui altèrent le signal. Un scandale pour Mickaël Vallet, qui en a fait un de ses chevaux de bataille dans sa course au Parlement. On l’écoute :

Une vidéo explicative a été réalisée. Elle est visible sur le compte Twitter et Facebook du candidat, ou en tapant TNT Marennes dans votre barre de recherche.

Le début des travaux de protection du littoral à Boyarville-La Perrotine


7 ans après le passage de la tempête Xynthia sur les côtes de la Charente-Maritime, c’est aujourd’hui à midi qu’a été donné le coup d’envoi officiel du chantier anti-submersion dans la commune de l’île d’Oléron. Un chantier complexe par la variété des défenses à mettre en place dont le coût est estimé à 6 millions d’euros, comme l’explique Lionel Quillet, président de la Mission littoral :

Le début des travaux attendus avec impatience par les habitants de Boyardville durement touchés lors du passage de la tempête et qui avaient eu à déplorer un mort. On écoute Dominique Rabelle, conseillère départementale :

A noter que le chantier qui devrait s’achever au plus tard fin 2019, sera interrompu deux fois pour permettre la nidification et la reproduction des oiseaux migrateurs.