Oléron

Surgères/Oléron : Véronique Amans lance son premier livre à Cita’livres

Le salon Cita’livres revient ce week-end au Château-d’Oléron. Une 7e édition pour cet évènement littéraire qui va durer deux jours, samedi et dimanche. Avec notamment la présence de Philippe Besson et d’Isabelle Autissier. Au programme : des séances de dédicaces, mais aussi des conférences et des ateliers. Parmi les nouveaux auteurs présents sur le salon, Véronique Amans. Pigiste et animatrice d’ateliers d’écritures, l’auteure originaire de Surgères se lance dans la publication d’un premier ouvrage. « Ombres blanches » aux éditions locales Les Oiseaux de passage, établies à Genouillé. Un recueil de nouvelles sur le thème de l’absence. Véronique Amans :

Véronique Amans présentera et dédicacera son recueil de nouvelles « Ombres blanches » en avant-première à Cita’livres, avant sa parution la semaine prochaine. L’auteure a deux nouveaux projets en cours avec la sortie en juin de « Un dimanche au Café Français » qui retrace le portrait de dix passionnés de véhicules anciens. Et d’un récit autobiographique en septembre.

Dolus-d’Oléron : la commune accueille samedi le Printemps de l’alimentation durable

Le site de la Cailletière à Dolus-d’Oléron accueille samedi prochain le Printemps de l’alimentation durable. Une grande manifestation pour débattre des enjeux de l’agriculture de demain et des nouveaux modes de consommation. En présence du sénateur du Morbihan Joël Labbé, auteur de la loi sur l’interdiction des pesticides sur l’espace public, mais aussi du paysan bio et conseiller régional Benoît Biteau, et du secrétaire national de la Confédération paysanne Jean-François Périgné. L’objectif étant de sensibiliser le grand public sur une question cruciale : que voulons-nous manger demain ? Et sur ce point nous sommes tous responsables selon le maire de Dolus Grégory Gendre, pourfendeur de la malbouffe :

Le public sera accueilli dès 11h pour l’inauguration de la ZAD, la Zone d’alimentation durable. Au programme : des ateliers cuisine, des conférences sur les enjeux de la sécurité alimentaire sur les territoires, et sur la gestion des circuits courts. Spectacle pour enfants à 14h30. Et soirée concert dès 20h30. L’entrée est libre.

Une école de windsurf et de stand-paddle itinérante ouvre en Charente-Maritime

C’est une première en Charente-Maritime. Une école de windsurf et de stand-paddle itinérante vient d’ouvrir. Elle est basée au Château-d’Oléron, mais elle rayonne sur toute l’île, mais aussi sur sa voisine de Ré, et sur les plages de La Rochelle et Aytré. Grâce à un mini-bus. Fruit de deux ans de travail, « Explore Windsurf School », c’est son nom, propose des cours collectifs ou particuliers tous niveaux, stages et compétitions. Tout est organisé par Benoît Gendre, un enfant du pays :

Le mini-bus sera présent en baie d’Aytré le 1er avril pour sa première grosse sortie avec du slalom et des mini-courses. Plus d’infos sur explorewindsurf.com.

L’hôpital de Saint-Pierre-d’Oléron plus proche de ses patients

Depuis peu, une offre de consultations avancées est mise en place au sein de l’établissement. Cela concerne la chirurgie viscérale, générale et digestive. Elles sont assurées par deux praticiens du Centre hospitalier de Rochefort. L’objectif étant de limiter les déplacements des habitants de l’île vers les hôpitaux de la région. Frédéric Le Roux :

En ce qui concerne donc la chirurgie viscérale, générale et digestive, les rendez-vous se prennent dorénavant directement auprès du secrétariat de l’hôpital de Saint-Pierre-d’Oléron au 05 46 47 00 98.

Marennes-Oléron : les professionnels de la mer face à leurs problèmes d’addictions

La consommation de drogue et d’alcool chez les professionnels de la mer, un problème pris très au sérieux en Pays Marennes-Oléron. La MSA, sécurité sociale agricole, organise demain un débat pour évoquer cette question sensible, qui concerne de plus en plus d’établissements conchylicoles, confrontés à la difficulté de gérer une personne sous addictions pendant le temps de travail. Le phénomène est de plus en plus inquiétant. A tous points de vue, pour les professionnels en cause et leurs collègues. Carole Effenberger :

Et j’ajoute qu’un ostréiculteur viendra témoigner de sa situation. Le rendez-vous est donné à 17h à la Maison des initiatives de Marennes. C’est gratuit.