Oléron

La lutte contre la prolifération des sangliers s’intensifie sur Oléron

Le nombre sans cesse grandissant de sangliers sur le territoire de l’île provoque de graves dommages aux agriculteurs locaux. En cause, le faible taux de prélèvement accordé aux associations de chasse par la préfecture, mais aussi le nombre important de friches sur tout le territoire. Principalement aux abords des zones urbaines qui offrent des refuges aux sangliers. 160 friches ont ainsi été répertoriées comme zone prioritaire d’intervention urgente, comme l’explique Pascal Massicot, président de la Communauté de communes de l’île d’Oléron :

En cas de non respect de ces directives, les propriétaires seront mis en demeure de réaliser les défrichages. S’ils n’obtempèrent pas, les services de la CDC procéderont au débroussaillage qui sera ensuite facturé au propriétaire.

02Mar/17

L’implantation d’un parc éolien off-shore au large d’Oléron continue de poser question

Elle fait l’objet d’une lettre ouverte des Associations Nature en Pays d’Arvert, Ré Nature Environnement, et Demain Les Mathes publiée dans le cadre de la réunion publique qui s’est déroulée lundi àLire la suite…

28Fév/17

Pas d’inquiétudes si vous entendez des sirènes d’alerte demain à Saint-Pierre et Saint-Georges-d’Oléron

Il s’agit d’un test du système de prévention et d’information des populations mis en place par le Ministère de l’Intérieur dans les zones à risque. Des essais ont été menés aujourd’hui àLire la suite…

La Charente-Maritime repasse en alerte jaune aux vagues-submersion, orages et vents violents

La Charente-Maritime reste en alerte jaune vagues-submersions, orages et vents violents. Le risque demeure en raison des conditions météos attendues cette fin d’après-midi et du coefficient de marée élevé de 103 à 18h30.
Ce matin, aucun dégât n’a été signalé le long du littoral charentais, malgré le fort coup de vent qui a balayé le département, avec des rafales à plus de 100km/h. Un état des lieux des services de l’Etat et du Département a été fait. Sans signalement particulier.

A Saint-Trojan-les-Bains, sur l’île d’Oléron, il y avait quelques craintes du côté de la digue actuellement en construction, mais le chantier n’a absolument pas souffert comme en témoigne Didier Poupin, adjoint au maire en charge des travaux :

Aucune surcote non plus du côté du port comme a pu le constater un ostréiculteur local, Bruno Pattedoie, présent sur le site dès potron-minet :

Mais on reste très vigilant quand même au regard de la marée de ce soir avec un coefficient plus élevé que ce matin. On écoute Didier Poupin :

Une confiance partagée par le chef de chantier de la digue, Antoine Lopez :

Le projet de parc éolien off-shore au large d’Oléron sera soumis au débat public lundi

Pour rappel, il est question d’implanter 80 éoliennes en mer pour une puissance estimée à 500 MW. Le projet fait partie des 7 parcs prévus depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la Transition énergétique. Lundi, il sera donc question du périmètre de ce futur parc oléronais, des conditions techniques et économiques, ainsi que de comptabilité environnementale. Le projet n’en est donc qu’à ses débuts, mais déjà des oppositions se sont font jour. Pour Pascal Massicot, président de la Communauté de communes de l’ile d’Oléron, il est pourtant trop tôt pour se prononcer :

Si tout se déroule sans accroc, il faudra environ 10 ans pour que ce parc éolien voie le jour, donc sous le mandat suivant. En attendant, rendez-vous est donné lundi à 18h30 au complexe Eldorado à Saint-Pierre-d’Oléron pour la réunion publique.

23Fév/17

Nature environnement 17 demande le retrait du projet de parc éolien en mer au large d’Oléron

Alors qu’une consultation est en cours, l’association environnementale dénonce les risques d’une implantation de 80 éoliennes à 20km des côtes oléronaises, dans un espace de surcroît protégé et classé Natura 2000. EnLire la suite…