Oléron

Les sauveteurs en mer attendu cet été se forment à Saint-Trojan-les-Bains

Un stage de formation cette semaine à Saint-Trojan-les-Bains pour les futurs sauveteurs en mer qui seront présents sur les côtes charentaises cet été. Comme chaque année à l’approche de la période estivale, le Service départemental d’incendie et de secours de la Charente-Maritime, le SDIS 17, recrute 230 sauveteurs saisonniers, en complément des 70 membres permanents du centre nautique, pour assurer la surveillance des baignades et des activités en mer sur les plages des communes du département qui en ont exprimé le besoin. Mais en quoi consiste leur formation et quel est leur rôle ? Les explications de Matisse Sorignet :

L’an dernier, avec 55 postes de secours actifs répartis sur le littoral du département, le service de sécurité des zones de baignade a totalisé 5 752 interventions de secours. Aucun décès par noyade en zone surveillée n’a été déploré.

20Avr/17

Un pêcheur à pied d’une soixantaine d’années a trouvé la mort hier après-midi à Dolus-d’Oléron

Le drame s’est produit près de la plage de Domino. Vers 17h30, les secours ont retrouvé le corps inanimé de la victime dans l’eau. Ils ont tenté une réanimation, en vain. L’hommeLire la suite…

Un habitant d’Oléron vit actuellement un drame en Thaïlande


Il est accusé d’homicide involontaire, après la mort de sa compagne Fanny dans un accident de scooter. C’était dans la nuit du 6 au 7 mars, alors que le couple était en vacances à Trat, au sud de la Thaïlande. Après un coma et plusieurs opérations, l’Oléronais de 29 ans a été inculpé et privé de son passeport. Une caution lui a permis d’être assigné à résidence dans l’attente de son procès, mais sa liberté pourrait être remise en cause. Ce que redoutent ses proches qui viennent de saisir un avocat parisien spécialisé dans le droit international. Lelya Gallien, une amie de la famille qui vit Saint-Trojan-les-Bains, doit s’envoler aujourd’hui pour la Thaïlande afin d’apporter à Yohann soutien et réconfort :

La famille de Yohann demande son rapatriement en France, insistant sur le fait qu’il n’est pas question de le soustraire à la justice thaïlandaise. Elle a lancé un appel au don sur la plateforme leetchi.com pour réunir des fonds afin de payer les frais de justice et de rapatriement. http://www.leetchi.com/c/solidarite-de-yohann-gabert
A noter que la famille de la victime aurait écrit aux autorités thaïlandaises pour qu’il n’y ait pas de poursuites.

Des nuits d’hôtels offertes avec l’opération « Je vote Oléron »

C’est l’idée originale lancée par Fabrice Roux. Un hôtelier de l’île qui veut anticiper la baisse de fréquentation durant les prochains week-ends électoraux. Avec une première opération du 13 avril au 7 mai, pendant les Présidentielles, et du 11 au 18 juin pendant les Législatives. Pour participer, il faut évidemment présenter une procuration. Et l’idée semble avoir séduit le club des hôteliers, l’association de l’Hôtellerie de plein air et l’office de tourisme Marennes-Oléron qui participent à l’opération. On écoute l’initiateur du projet Fabrice Roux :

Des opérations annexes seront menées aussi dans les restaurants labellisés « Assiette Saveur Marennes-Oléron » qui privilégient les circuits courts et les producteurs locaux, avec des menus thématisés autour des élections.

Le maire de Marennes Mickaël Vallet dans la course aux Législatives @mickaelvallet

Mickaël Vallet (à gauche) est candidat aux Législatives, avec Eric Authiat

Mickaël Vallet sera bien candidat à l’élection législative dans la 5ème circonscription de la Charente-Maritime. Le maire socialiste de Marennes a annoncé officiellement ce matin qu’il déposera lundi matin sa candidature au siège de député. Il est accompagné dans son engagement par son suppléant, Eric Authiat, maire de Tonnay-Charente. En se présentant, Mickaël Vallet veut remettre au centre du débat les valeurs de loyauté et d’exemplarité des élus et les conditions d’existence des classes populaires, selon lui, délaissées depuis trop longtemps. On écoute Mickaël Vallet :

Autre credo du candidat, axer et trouver de la cohérence entre les politiques européennes, nationales et territoriales. Mickaël Vallet :

S’il est élu, et en raison de la loi sur le non cumul des mandats, Mickaël Vallet renoncera à la mairie de Marennes et à la présidence de la CDC du bassin de Marennes et du Pays Marennes-Oléron. Dans ces conditions, les élus devront désigner un nouveau maire et un nouveau président.