Marennes

Bourcefranc-le-Chapus : ils ont rendu hommage au policier tué à Paris


La nation a rendu hommage ce matin à Xavier Jugelé. Ce policier de 37 ans tué jeudi dernier lors d’une attaque terroriste sur les Champs-Elysées à Paris. Un hommage présidé par François Hollande, et relayé à la gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély où il a fait ses premières armes au service de la sécurité nationale pendant cinq ans, entre 2005 et 2010. Une délégation a d’ailleurs participé à l’hommage national ce matin à Paris, où Xavier Jugelé a été élevé au rang de capitaine et fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.

Plusieurs cérémonies ont eu lieu dans le département. A la préfecture de la Charente-Maritime à La Rochelle, mais aussi au commissariat de La Rochelle. Devant la mairie de Bourcefranc-le-Chapus également. Ils étaient une quarantaine de participants à honorer la mémoire de Xavier Jugelé, malgré la pluie, à l’image de ce policier municipal et de quelques citoyens anonymes :

Une minute de silence a été observée avant de reprendre en chœur la Marseillaise. Un rassemblement voulu par le maire Guy Proteau qui regrette la faible mobilisation de ses homologues dans le département :

Présent également, le député-maire de Royan Didier Quentin qui a lui rappelé que plusieurs policiers sont déjà tombés sous les balles des terroristes :

Pour Guy Proteau, l’essentiel est désormais de renforcer la sécurité, et selon lui il incombera au nouveau président de la République d’insuffler une politique en mesure de protéger la population et les policiers :

Didier Quentin en qualité de parlementaire a quant à lui insisté sur l’effort budgétaire à mettre en place pour donner plus de moyens aux forces de l’ordre.

Bourcefranc-le-Chapus : hommage ce midi au policier tué à Paris

Bourcefranc-le-Chapus va rendre hommage à Xavier Jugelé, ce policier de 37 ans tué jeudi soir dans un attentat sur les Champs-élysées à Paris. Il avait fait ses armes dans le département. Un rassemblement est prévu ce midi sur le parvis de la mairie, juste après l’hommage national présidé par François Hollande à 11h à la préfecture de police de Paris, en présence des deux finalistes de la Présidentielle Emmanuel Macron et Marine Le Pen. L’occasion pour la commune, à l’instar de plusieurs villes de France, d’affirmer sa solidarité avec les forces de l’ordre comme l’explique son maire Guy Proteau :

A cette occasion, Guy Proteau adressera quelques mots à la mémoire du policier victime du terrorisme. Et une minute de silence sera observée.

Le maire de Marennes Mickaël Vallet dans la course aux Législatives @mickaelvallet

Mickaël Vallet (à gauche) est candidat aux Législatives, avec Eric Authiat

Mickaël Vallet sera bien candidat à l’élection législative dans la 5ème circonscription de la Charente-Maritime. Le maire socialiste de Marennes a annoncé officiellement ce matin qu’il déposera lundi matin sa candidature au siège de député. Il est accompagné dans son engagement par son suppléant, Eric Authiat, maire de Tonnay-Charente. En se présentant, Mickaël Vallet veut remettre au centre du débat les valeurs de loyauté et d’exemplarité des élus et les conditions d’existence des classes populaires, selon lui, délaissées depuis trop longtemps. On écoute Mickaël Vallet :

Autre credo du candidat, axer et trouver de la cohérence entre les politiques européennes, nationales et territoriales. Mickaël Vallet :

S’il est élu, et en raison de la loi sur le non cumul des mandats, Mickaël Vallet renoncera à la mairie de Marennes et à la présidence de la CDC du bassin de Marennes et du Pays Marennes-Oléron. Dans ces conditions, les élus devront désigner un nouveau maire et un nouveau président.