Marennes

Marennes : la récolte s’achève pour un couple de safranier


La récolte du safran s’achève à Marennes, pour Stéphane Giraud et Rose-Marie Le Deuff, producteurs dans la commune. Le couple ramasse les dernières fleurs de crocus sativus sur leur safranière, située entre le port de plaisance et la plage. C’est leur 10e saison qui se termine, et cette année la production est plutôt bonne. Si l’an dernier, le gel précoce avait abîmé les bulbes, cette fois le temps a joué en la faveur de Stéphane Giraud :

La récolte se terminant, place désormais à la transformation en atelier. Le safran pur est soit mélangé à d’autres épices ou des fruits pour la production de confitures maison, destinées à la vente aux particuliers comme aux professionnels et boutiques spécialisées. Stéphane Giraud :

En effet, écouler la production est un véritable challenge, car si le produit est une véritable valeur ajoutée en cuisine, il en faut très peu et il est difficile de vivre exclusivement de cette récolte, nous confient les safraniers de Marennes. Pour en savoir plus sur la culture du safran, le couple sera présent à la prochaine foire « Saveurs et terroirs » d’Arvert les 28 et 29 octobre prochain.

Le Gua : la fin de la prime pour l’achat d’un vélo électrique ne va pas ralentir Cycl’Elec

Une affaire qui roule pour Cycl’Elec à Le Gua. En dix ans, l’entreprise située sur l’axe Rochefort-Royan s’est imposée comme le spécialiste du vélo et du véhicule électrique en Charente-Maritime. Avec une marge de progression constante et une croissance à deux chiffres, avec une prévision de cinq années de forte activité, rien ne semble freiner son développement. Pas même la fin de la prime pour l’achat d’un vélo électrique annoncée pour fin janvier 2018, dans le cadre du projet de loi de finances. Un bonus de l’Etat entré en vigueur en février dernier qui a tout même permis de doper les ventes, reconnaît le gérant de Cycl’Elec Jacky Vernoux :

Mais il reste encore quatre mois pour en profiter, jusqu’à 200 euros de prime. Les prix pour un vélo à assistance électrique vont de 700 à 5 000 euros, mais il faut compter en moyenne 1 000 euros pour un bon équipement. Jacky Vernoux :

Cycl’Elec propose une trentaine de modèles en magasin, et une centaine en stock. Avec un large choix qui va du vélo de course, au VTT, en passant par le Fat bike, le vélo de ville et de randonnée. Et à venir, une gamme pour les enfants.

Huîtres Marennes-Oléron : une nouvelle pub dès dimanche avant le JT de 20h de TF1

Les huîtres Marennes-Oleron stars du petit écran. A partir du 1er octobre, une nouvelle campagne de pub démarre sur les chaînes du groupe TF1. Avec un premier spot diffusé dimanche juste avant le journal de 20h d’Anne-Claire Coudray. Une campagne à 500 000 euros, ciblant un public plus actif et moins senior, sur les émissions leaders. Juste avant les fêtes de fin d’année histoire de frapper un grand coup. 60 spots au total sur TF1 et 320 spots sur TMC, HD1 et LCI. Jean-Pierre Suire, président du Groupement Qualité Huîtres Marennes-Oléron, nous en dit plus sur les tenants et les aboutissants de cette campagne :

Reposant sur une communication agressive et discriminante par rapport aux autres bassins ostréicoles français, cette campagne vise une nouvelle audience plus puissance que celle du groupe France télévisions auquel les huîtres Marennes Oléron étaient habituées. De quoi peut-être pallier certaines difficultés connues cette année, comme le souligne Jean-Pierre Suire :

Grève des routiers : le plein de mécontents à la pompe


A la pompe ce matin, les avis sont partagés sur le mouvement des chauffeurs routiers. Ecoutez ces quelques témoignages recueillis à la station-service d’Intermarché de Marennes, au micro d’Antoine Violette :

A la station-service de l’Intermarché de Marennes, on ne redoute pas la pénurie de carburant. Selon ses responsables, les stocks sont suffisants pour tenir une semaine, bien que l’on notait ce matin une hausse de la fréquentation, due à la peur de manquer. En outre, un réapprovisionnement des pompes est attendu pour demain.
Pas de pénurie en vue non plus à la station service du centre Leclerc de Rochefort, selon nos informations.

Placements immobiliers et défiscalisation en question demain à Marennes


« Comment utiliser les investissements immobiliers pour optimiser son patrimoine et défiscaliser ? » C’est le thème d’une conférence organisée demain à Marennes. Des spécialistes seront présents pour apporter des solutions concrètes de placements pour les gens qui paient beaucoup d’impôts. Ecoutez Johann Joigny, responsable du cabinet Op-time de Marennes qui propose cette conférence :

Pour en savoir plus, rendez-vous demain à la cabane des claires à la Cité de l’huître de Marennes. Dès 19h. Réservations au 06 88 88 63 41.