Marans

Une classe de toute petite section va disparaître à Marans

Celle de l’école maternelle Les Lucioles. Elle fait partie des 30 fermetures annoncées mercredi par l’inspection d’académie. Si le maire Thierry Belhadj s’y attendait depuis 3 ans, en raison d’une baisse des effectifs (moins 16 enfants cette année), tout aura été tenté pour sauver cette classe. Même la mise en place d’une exonération de la taxe d’habitation pour faire venir les jeunes ménages avec enfants. Projet retoqué par la justice. Des actions qui n’ont malheureusement pas été suivies par tous, comme s’en désole le maire. On l’écoute :

Conséquence : un poste d’assistante maternelle en moins et le départ d’une enseignante qui était présente depuis 18 ans. Les parents d’élèves sont mobilisés contre cette fermeture de classe.