Marans

La colère d’un agriculteur irrigant de La Laigne

Alors que l’association Nature environnement 17 dénonce un assec sur le cours d’eau du Crépé qui traverse le village aunisien, dû à des opérations de pompage pour le remplissage d’une bassine, Thierry Boucard réagit vivement. Il affirme que l’an dernier la partie amont se trouvait dans la même situation, alors que les pompages n’avaient pas commencé. Thierry Boucard, par ailleurs président de l’ASAI des roches qui gère les réserves de substitution de La Laigne, La grève-sur-Mignon et Cran-Chabam, est à cran :

Thierry Boucard qui assure que les pompages et l’écoulement du Crépé, en partie aval, sont contrôlés en permanence par l’administration. Pour rappel, son association a été condamné l’été pour l’exploitation illégale de retenues de substitution pendant plus de 4 ans.

Marans : le départ de la pharmacie du centre-ville met le maire en colère

Le maire de Marans tire la sonnette d’alarme. Thierry Belhadj monte au créneau pour dénoncer l’abandon de sa ville par les autorités. Rien n’est fait selon le premier magistrat qui attend désespérément l’aménagement d’un contournement routier. Car aujourd’hui, le centre-ville, qui est au bord de l’asphyxie, se meurt. Preuve en est avec la disparition prochaine de la pharmacie centrale qui part rejoindre la zone commerciale en périphérie. Thierry Belhadj est en colère :

Thierry Belhadj qui demande aux élus locaux et au préfet de ne plus délaisser Marans et le nord Aunis, cette partie du territoire coincée entre la Charente-Maritime et la Vendée, alors qu’un projet d’alternative à l’A831 est toujours à l’étude.

Terra aventura va débarquer cet été en Aunis

L’application de geocaching va proposer en juin prochain deux nouveaux circuits : l’un en Aunis Atlantique, et le second en Aunis Sud. Les destinations ne sont pas connues pour le moment, mais le jeu promet de belles balades au cœur du Marais poitevin et de la campagne aunisienne, à la recherche des Poï’z, ces fameux badges à collectionner. Julie Touya, la directrice de l’office de tourisme Aunis Marais poitevin, en charge du projet :

Des circuits courts, de 3 à 5km, comme il en existe déjà sur La Rochelle, Fouras ou encore Brouage. Un concept qui marche fort, comme en témoigne Julie Touya :

On devrait en savoir plus dans les prochaines semaines.