16Avr/14

Surgères : bientôt un accueil de qualité pour les handicapés mentaux

La pose demain matin à Surgères de la première pierre du nouveau foyer destiné aux handicapés mentaux. Baptisé « Horizon Val de Gères », cet établissement sera situé rue Aimé-Césaire. Il pourra héberger 32 personnes, et en accueillir 15 autres durant la journée. L’objectif de cette construction est double : à la fois garantir la sécurité des résidents, ce qui n’est plus possible dans les locaux actuels, mais aussi alléger les effectifs dans le foyer situé au Thou. Les explications de Patrice Ghérardi, directeur général de l’ADAPEI 17, l’association départementale des parents et amis de personnes handicapées mentales de Charente-Maritime :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/04/adapei17-gherardi.mp3]

Ouverture du foyer prévue fin 2015. Ce nouveau bâtiment s’étendra sur près de 1800 m2. Montant total du chantier : 3,4 millions d’euros, financés en partie par le Conseil général de la Charente-Maritime et le bailleur social Rochefort Habitat Océan. Quant à la pose de la première pierre, elle aura donc lieu ce jeudi à 11h, rue Aimé-Césaire à Surgères.

16Avr/14

Surgères : du changement à la tête des commerçants

Il y aura du changement à la tête de l’Union des commerçants de Surgères qui a tenu son assemblée générale hier soir. Le président Christian Damour, commerçant retraité, ne souhaite pas être candidat à sa propre succession, après avoir été pendant plusieurs années responsable de l’association. Il laissera sa place. Une nouvelle réunion doit se tenir prochainement pour élire un nouveau président.

16Avr/14

Saint-Jean-d’Angély : vers un retour à la gratuité de certains parkings

Du changement à la tête de l’association des commerçants de Saint-Jean-d’Angély. Pour remplacer Cédric Touboul démissionnaire, ce sont deux coprésidents qui ont été élus. Le pharmacien Jean-Luc Marié et un commerçant à la retraite Francis Jauneau. Tous deux ambitionnent de redynamiser le commerce du cœur de ville qui compte une quarantaine de boutiques fermées. Une réunion avec la nouvelle municipalité sera organisée mercredi prochain à 19h à la salle Aliénor-d’Aquitaine avec l’ensemble des acteurs, afin d’élaborer de nouveaux projets et aborder la question du stationnement payant qui pose problème. La municipalité envisage un retour à la gratuité des parkings de l’Hôtel de ville et de l’Abbaye royale.

15Avr/14

La Rochelle : 2eme jour de tests ADN au lycée Fénelon

2eme jour de tests ADN aujourd’hui à La Rochelle pour les élèves et personnels masculins du lycée Fénelon. Hier, les opérations de prélèvements se sont déroulées dans le plus grand calme. Plus de 250 tests ont été réalisés, sans aucun refus. Malgré l’emballement médiatique, les lycéens semblent avoir pris conscience de l’importance de cette affaire pour identifier l’auteur du viol d’une élève de 16 ans commis le 30 septembre, dans les toilettes de l’établissement. La victime qui pour rappel n’a pas vu son agresseur. Ecoutez le procureur de la République de La Rochelle Isabelle Pagenelle :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/04/pagenelle-lycéens.mp3]

Pas de fichage donc. Pas de quoi polémiquer au vu de cette affaire, selon le procureur. Ce qui n’a pas empêché hier à la Ligue des droits de l’homme de dénoncer le procédé et la fermeté du procureur à l’encontre de ceux qui refuseraient le test et qui paraîtraient comme suspects, « ce qui est une liberté pour chacun de nous », a déclaré le président de l’association. Les résultats des 527 prélèvements qui vont être effectués jusqu’à demain seront connus dans un mois.

15Avr/14

Saint-Pierre-d’Oléron : le tireur sera déféré ce matin au parquet de La Rochelle

Garde à vue prolongée pour le tireur de Saint-Pierre-d’Oléron. Le suspect âgé de 35 ans est passé aux aveux. Il a bien ouvert le feu sur un homme de 27 ans qui venait de s’introduire chez lui par effraction, le blessant mortellement au thorax avec un fusil de chasse de calibre 12. Il s’agit d’un règlement de comptes sur fond de dettes liées à un trafic de drogue. En effet, les deux hommes se connaissaient et avaient tous deux déjà été condamnés pour trafics de stupéfiants. Le tireur a expliqué aux enquêteurs avoir pris peur au moment de l’intrusion de la victime. Il n’y a donc pas eu préméditation. Isabelle Jubineau, substitut du procureur de la république de La Rochelle en charge de l’affaire :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/04/oléron-jubineau.mp3]

L’auteur du coup de feu mortel doit être déféré devant le parquet de La Rochelle ce matin.