21Fév/15

Le Smictom Vals Aunis devient Cyclad

Le Smictom Vals Aunis change de nom. Le Syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Nord de la Charente-Maritime devient Cyclad. « Cycl » pour recyclage et le « d » final pour déchet. Un pas en avant qui intervient au moment de la labellisation Territoire zéro gaspillage zéro déchet. Nouveau nom et nouveau logo pour Cyclad qui porte désormais une signature : « Tous les déchets ont de l’avenir ». Ecoutez Anne-Sophie Descamps, la vice-présidente :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/cyclad.mp3]

Cyclad reste un syndicat mixte, c’est-à-dire un service public géré par des élus et dont le siège reste à Surgères. Il prendre officiellement son nom après l’aval de la préfecture, conformément au respect du code des collectivités.

20Fév/15

C. Imbert au secours de Maisons de l’emploi de la Charente-Maritime

La sénatrice Corinne Imbert saisit le Ministre du travail François Rebsamen pour la défense des Maisons de l’emploi en Charente-Maritime. Face à la baisse des dotations de l’Etat, ces structures se retrouvent dans des situations financières compliquées. Celle de Saint-Jean-d’Angély a dû fermer. Les autres sont menacées. A Rochefort, des salariés ont dû être licenciés. A La Rochelle, la Maison de l’emploi a pratiquement perdu près de la moitié de ses financements de l’Etat en deux ans. Corinne Imbert demande au gouvernement une stabilisation des moyens afférents à ce type de structure.

20Fév/15

Le projet d’incinérateur à Echillais peut-être remis en cause ?

C’est en tous cas le sentiment de ses principaux opposants, après un courrier de la Ministre de l’écologie Ségolène Royal adressé à la préfète de la Charente-Maritime Béatrice Abollivier. Elle lui demande de revoir le plan départemental de prévention et de gestion des déchets dangereux, et de réévaluer les besoins en incinération. Je vous propose d’écouter les réactions de Robert Châtelier et Hervé Blanché, tous deux vice-présidents du Syndicat Intercommunautaire du littoral, qui porte le projet d’incinérateur d’Echillais :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/Chatelier-courrier-Royal.mp3]

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/Blanche-courrier-Royal.mp3]

De leur côté, les candidats socialistes aux Départementales sur Rochefort et Tonnay-Charente, Pierre Feydeau et Sébastien Bourbigot, affirment dans un communiqué vouloir s’engager pour remettre à plat le dossier et élaborer un plan départemental de gestion des déchets ambitieux, en concertation avec les associations.

20Fév/15

Aunis Sud : un ou plusieurs espaces culturels à l’étude

Un espace culturel pourrait voir le jour dans les prochaines années en Aunis sud. C’est en tous cas le souhait de Patricia Filippi, vice-président de la CDC qui a présenté ce projet mardi soir en conseil communautaire. Un ou plusieurs espaces culturels d’ailleurs, tant les besoins sont importants sur ce territoire. Patricia Filippi :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/salle-vocation-culturelle-1.mp3]

Partant de ce constat, la CDC Aunis sud a décidé de faire appel à un programmiste. Son rôle : rencontrer tous les acteurs locaux ayant besoin d’un espace culturel, identifier leurs besoins mais aussi visiter les structures existantes. Au bout de six mois, il dressera un diagnostic qui servira de point de départ aux élus communautaires pour décider de la faisabilité ou non d’un tel projet. Mais pas question de se précipiter :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/salle-vocation-culturelle-2.mp3]
20Fév/15

Aunis Sud : le séjour à la montagne Vac en sport maintenu lundi

Le service des sports Aunis Sud ne boycottera finalement pas le séjour à la montagne Vac-en-sport. Les six éducateurs ont décidé d’assurer leur mission pour ne pas pénaliser les 35 enfants inscrits, même s’ils n’ont pas encore obtenu satisfaction. Ils partiront donc lundi prochain comme prévu pour cinq jours dans les Pyrénées. Rappelons que le personnel s’était invité au conseil communautaire qui s’est tenu mardi à Surgères pour réclamer aux élus le paiement de 60 heures au lieu de 48. La CDC souhaiterait plutôt plancher sur une réorganisation du temps de travail mais la discussion est ouverte comme l’affirme Jean Gorioux, le président d’Aunis Sud :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/gorioux-vacensport-1.mp3]

Jean Gorioux qui reconnaît volontiers que la mise en place de la CDC Aunis Sud a fait émerger quelques conflits internes. Mais laissons le temps à cette nouvelle structure de prendre ses marques, dit-il :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2015/02/gorioux-vacensport-2.mp3]