20Mai/14

Saint-Jean-d’Angély : le chantier de démolition de l’Eden va coûter cher

Le chantier de démolition et de dépollution de l’ancien Eden à Saint-Jean-d’Angély va coûter cher à la ville. Environ 300 000 euros. Le Conseil municipal sera amené à prendre une délibération ce jeudi pour demander des aides à l’Etat, la Région et au Département. Car les assurances ne couvrent qu’un quart du chantier qui prévoit la démolition complète du bâtiment, ainsi que la dépollution des débris chargés d’amiante. Et il y a urgence comme le souligne la maire Françoise Mesnard :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/05/mesnard-eden.mp3]

A noter que des prélèvements ont été réalisés sur place. Les résultats des analyses seront connus début juin.

20Mai/14

Conso : les prix flous des opticiens de Charente-Maritime

Les opticiens de Charente-Maritime épinglés par l’UFC-Que choisir. L’association de défense des consommateurs a mené sa petite enquête auprès de 20 magasins du département. Le constat est sans appel : dans la majorité des cas, la transparence sur les prix des lunettes n’est pas au rendez-vous, avec parfois un défaut d’affichage ou des promotions qui compliquent la lisibilité des prix. Autre observation, plus grave cette fois : 15% des opticiens ont spontanément proposé de falsifier la facture envoyée à la mutuelle afin d’être mieux remboursé. Une pratique frauduleuse vivement dénoncée par l’association car « loin d’être profitable aux consommateurs, ce tour de passe-passe est préjudiciable à la collectivité ».

20Mai/14

Surgères : coup d’envoi aujourd’hui du festival national des arts du cirque UNSS

. C’est la cinquième fois que la cité d’Hélène accueille cet événement bisannuel qui va réunir jusqu’à vendredi plus de 550 collégiens et lycéens venant de toute la France. Ils vont ainsi participer à des ateliers animés par des professionnels du cirque et présenter des mini-spectacles pour faire découvrir leur numéro d’acrobatie, de clown, de jonglage ou encore de trapèze. Et pour l’UNSS, ce festival est aussi l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les arts circassiens qui connaissent un véritable engouement auprès des jeunes. Pascal Leblanc, directeur départemental de l’UNSS 17 et créateur du festival :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/05/cirque-surgères-1.mp3]

Pascal Leblanc qui nous explique par ailleurs pourquoi il a choisi la ville de Surgères pour accueillir ce festival national :

[audio:http://www.helenefm.com/wordpress/wp-content/uploads/2014/05/cirque-surgères-2.mp3]

Les habitants de la CDC Aunis sud pourront découvrir gratuitement les numéros présentés par les jeunes au cours de deux représentations sous chapiteau à l’espace Georges-Pompidou, demain et jeudi soir. Et vendredi matin, place à une cavalcade dans les rues de Surgères avec les jeunes festivaliers mais aussi les élèves des écoles primaires de la CDC qui le souhaitent.

#ScèneOuverte le 23/05/14 avec les Bartofolies du Gué-d’Alleré

Les bartosfolies (2) - Copie

Les Bartosfolies. (photo SC)

1992
En 1992 Yves et Dédé, artistes professionnels, à la fois comédiens et musiciens, ont l’idée originale de s’unir, afin de crée l’incroyable duo de clowns LES BARTOS.

1998
Six ans plus tard, après de nombreuses représentations pleines innovations, comme leur célèbre numéro de cloches autrichiennes, ils font de magnifiques rencontres artistiques et humaines, qui les entraineront sur la route d’un artiste au talent prometteur, qui séduit par l’ambiance festive et joviale du tandem, décide de se joindre à eux, pour qu’ensemble ils deviennent un trio de clowns aux ambitions illimitées, inspirées et pleine de créativité.

2002
En 2002, les Bartos comprennent que leur potentiel dépasse l’envergure d’une simple scène. Aussi il décide d’exprimer leur art dans une animation de rue, La Bartosmobile, une voiture cabriolet vespa 400 de 1958, sonorisées truffée de gags et autres fantaisies insolites.

2005
En 2005, ils renouvèlent l’expérience, en créant un splendide bateau à l’image d’un vieux galion et se transformes en pirates et forbans, pour faire rire les enfants et les enchantés sous une pluie de ballons sculptés.

2007
Deux ans plus tard, les clowns débarquent en gare et mettent sur les rails Tchou-Tchou, un train miniature unique en Europe, à la ligne authentique crée par monsieur Citroën en 1955. Depuis ce jour, il emmène les chérubins dans des voyages hauts en couleurs, dans la joie et la bonne humeur.

2009
En 2009, inspiré par la nostalgie des années 20, les clowns imaginent un nouveau thème pour leur ballon sculpté à l’image d’une véritable roulotte d’époque.

2010 à aujourd’hui…
L’année suivante fut particulièrement riche en émotions !
En effet, transportés par l’Afrique, les Bartos inaugurent leur première voiture musicale La Safari Clowns, qui s’aventurera jusqu’à Rio pour devenir La Bartosfolie et ramènera avec elle, la beauté du carnaval.

#ScèneOuverte le 16/05/14 avec la chanteuse Fabiola de Pérignac

Fabiola (2) - Copie

Fabiola Thoreau. (photo SC)

« J’ai commencé à jouer de la guitare et à prendre des cours à 11 ans, lorsque ma tante m’a offert une guitare classique. Je n’avais jamais fait de musique avant, et cela ne m’était vraiment pas venu à l’esprit car je suis quelqu’un d’assez timide (et je l’étais beaucoup plus avant). Dans mon premier groupe, j’étais à la guitare et je me suis retrouvée au chant (ma famille et les autres du groupe m’y ont poussée). J’ai donc commencé le chant vers 14 ans. Puis après diverses rencontres, je joue maintenant dans plusieurs groupes allant de la variété française, pop rock, au métal. En dehors des groupes, je joue également en solo et j’ai eu envie de m’accompagner au piano, que j’apprends toute seule. C’est en jouant seule que j’ai commencé à écrire des textes (en anglais) pour moi-même, leur ajoutant quelques accords de guitare. Je fais également quelques concours où là je suis obligée de chanter sur bande son sans ma guitare ! Pour ce qui est des concours ou émissions de chant, je me suis présentée à la Star Académie en 2012, à la Nouvelle star en 2012. Ces deux castings furent sans suite. Je me suis ensuite décidée à faire des concours. Mon premier concours a été Graine de Talent où j’ai été sélectionnée pour la finale à venir. J’ai participé au concours des Voix Lactées en 2013, puis à celui de 2014 où je finis 1ère. J’ai ensuite fait le concours des Voix de la Chance (Française des Jeux) où j’ai gagné l’étape sur une des plage de France avant la finale.

Concerts à venir
21 juin : fête de la musique au Patio à Cognac (16), 19h (Pley-Add)
4 juillet : bar/restaurant Chat de Nacre à Chadenac (17), 19h sur réservation (Tony & Fabiola)

11 juillet : aire de loisirs de Rouffiac (17), 19h (Pley-Add)

19 juillet : bar/restaurant L’Amical à St Fort sur Gironde (17), 19h sur réservation (Tony & Fabiola)

1er août : bar/restaurant Le Cheval Blanc à St Ciers du Taillon (17), 19h (Tony & Fabiola)

3 Août : pub Gabariers à St Simeux (16, proximité Chateauneuf/Charente), 15h (Tony & Fabiola)