Une vingtaine de personnes s’est rassemblée cet après-midi rue de Verdun en centre-ville de Saint-Jean-d’Angély. Tous entendaient dénoncer les problèmes de nuisances et d’incivilités que les riverains subissent quotidiennement depuis pratiquement trois ans. Trois ans qu’une dizaine de locataires pose problème au voisinage. Tous les moyens légaux ont été employés pour faire cesser ces nuisances. Pétition, mairie, police municipale, gendarmerie, le procureur du tribunal de Saintes s’est même rendu sur place, en vain. Nathalie Aitchaouche, qui habite la rue, est à bout :

Les riverains en colère ont reçu cet après-midi le soutien de la municipalité, avec la présence du premier adjoint au maire Cyril Chappet. Le propriétaire des immeubles en question était sur place également pour trouver une solution, avec l’association des mal logés Le Toikétatous.