Saint-Jean-d’Angély : le Centre de soins de suite et de réadaptation ouvre le 06/11

L’établissement accueillera ses premiers patients le 6 novembre prochain, dans l’ancienne maternité en cours de réhabilitation. Le transfert des malades de l’unité du centre hospitalier de Saintes interviendra du 7 au 9 novembre. D’ici là, les travaux se poursuivent. Un chantier sur trois ans a été lancé, Carole Effenberger :

Huîtres Marennes-Oléron : une nouvelle pub dès dimanche avant le JT de 20h de TF1

Les huîtres Marennes-Oleron stars du petit écran. A partir du 1er octobre, une nouvelle campagne de pub démarre sur les chaînes du groupe TF1. Avec un premier spot diffusé dimanche juste avant le journal de 20h d’Anne-Claire Coudray. Une campagne à 500 000 euros, ciblant un public plus actif et moins senior, sur les émissions leaders. Juste avant les fêtes de fin d’année histoire de frapper un grand coup. 60 spots au total sur TF1 et 320 spots sur TMC, HD1 et LCI. Jean-Pierre Suire, président du Groupement Qualité Huîtres Marennes-Oléron, nous en dit plus sur les tenants et les aboutissants de cette campagne :

Reposant sur une communication agressive et discriminante par rapport aux autres bassins ostréicoles français, cette campagne vise une nouvelle audience plus puissance que celle du groupe France télévisions auquel les huîtres Marennes Oléron étaient habituées. De quoi peut-être pallier certaines difficultés connues cette année, comme le souligne Jean-Pierre Suire :

Crash d’un ULM à Saint-Jean-d’Angély : le pilote de 82 ans “connaissait ses limites”

Un pilote de 82 ans se tue dans le crash de son ULM à Saint-Jean-d’Angély. L’appareil s’est écrasé ce matin, peu après 10h, sur la piste de l’aérodrome. Et s’est ensuite embrasé. 11 sapeurs-pompiers se sont rendus sur place et ont procédé à l’extinction du feu. Le pilote n’a pas survécu. Le trafic aérien a été momentanément interrompu. Une enquête a été ouverte pour expliquer ce drame. Carole Effenberger :

Malaise au moment de l’atterrissage ou fausse manœuvre, la gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély est en charge de l’enquête. Une enquête qui s’annonce compliquée, faute de témoins sur place au moment du drame comme nous l’a précisé Philippe Rivet, le président de l’aéroclub angérien.

Justice : la Ministre Nicole Belloubet s’intéresse aux préoccupations locales


Visite de terrain ce jeudi en Charente-Maritime pour la Ministre de la justice. Après un passage à la Maison d’arrêt de Rochefort ce matin, Nicole Belloubet s’est rendue au Conseil des prud’hommes de La Rochelle. Découvrant pour la première fois ce type de juridiction, la garde des sceaux a pu échanger avec les juges prud’homaux sur les impacts des réformes récentes, mais aussi à venir, notamment dans le cadre de la loi Travail et les ordonnances Macron qui prévoient un plafonnement des indemnités prud’hommales en cas de licenciements abusifs. On écoute Nicole Belloubet :

Nicole Belloubet a ensuite évoqué des dossiers plus locaux. Concernant la centrale pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré, les travaux anti-radicalisation sont en cours. Elle n’a pu répondre correctement à la question du manque d’effectifs évoqué par les syndicats. Quant au manque de quatre magistrats au Tribunal de grande instance de La Rochelle, elle a de bonnes nouvelles. Ecoutez :

Rien en revanche sur la Maison d’arrêt de Saintes et ses problèmes de vétusté qu’elle ne connaît pas. Mais elle a promis de s’y rendre.

Alstom Aytré : les salariés n’en savent pas davantage sur la fusion, mais gardent espoir

Les salariés d’Alstom Aytré ont été reçus par leur direction ce midi. Une présentation officielle du rapprochement du constructeur ferroviaire avec le groupe allemand Siemens leur a été faite. Déplorant un manque de communication, ils assurent n’avoir rien appris de plus que ce qu’ils ont pu lire dans la presse. Inquiets, ils veulent garder espoir dans le projet de fusion des deux industriels. Ecoutez Fabrice Cotrel, délégué Force ouvrière Alstom Aytré :

Des engagements ont été pris sur quatre ans. Ce qu’a confirmé ce midi la direction du site d’Aytré. Les 45 embauches prévues cette année seront maintenues. Force ouvrière va demander un Comité d’entreprise extraordinaire pour avoir davantage de précisions sur le rapprochement Siemens-Alstom.