Tonnay-Charente : un défaut d’alimentation électrique explique la barrière baissée

C’est la raison invoquée par Réseau ferré de France pour expliquer le dysfonctionnement survenu le 9 janvier dernier sur l’une des barrières d’un passage à niveau de la rue de l’église à Tonnay-Charente. Elle s’était mise en position basse, alors qu’aucun train ne circulait, créant un certain émoi chez les usagers, quelques jours après le drame de Millas dans les Pyrénées-Orientales. La barrière s’était en fait mise en sécurité nous dit le maire de la ville Eric Authiat, qui avait aussitôt alerté la SNCF pour demander des explications :

Et j’ajoute que pour améliorer la traversée des passages à niveau de la rue de l’église et de l’avenue Alsace-Lorraine en centre-ville, des travaux de réparation seront engagés en 2019.

Le coup d’envoi demain du 18e Salon immobilier de La Rochelle


Pendant trois jours, l’espace Encan va accueillir une centaine de professionnels du secteur : des courtiers, des notaires, banquiers, assureurs et constructeurs. L’occasion pour les visiteurs de bâtir plus confortablement leur projet de vie, avec des conseils avisés et des solutions concrètes. C’est ce que nous dit Ronan Fougeri, chargé de projet pour l’agence Léo qui organise l’évènement :

6 000 visiteurs sont attendus sur le salon. Rendez-vous du 2 au 4 février de 10h à 19h, à l’espace Encan de La Rochelle. 4 euros l’entrée. Gratuit pour les moins de 15 ans.

L’appel à la grève dans l’Education nationale

Les profs sont dans la rue aujourd’hui pour interpeller le gouvernement sur les projets de réforme du Bac et de l’admission post-bac. Une intersyndicale départementale (CGT, FO, SNES-FSU, SGL et Sud) appelle les personnels de l’éducation et les futurs bacheliers à se mobiliser en Charente-Maritime. Un rassemblement est prévu ce matin à La Rochelle. Sylvie Laulan, co-secrétaire départementale du syndicat enseignant Snes 17 :

Les syndicats réclament l’abandon de ces réformes. Un rassemblement est prévu ce matin devant l’inspection d’académie. Une délégation doit être reçue par le directeur départemental de l’Education nationale.

Le projet de centre thermal à Saint-Jean-d’Angély reste d’actualité

Le conseil municipal doit délibérer ce soir sur le projet de vente d’un terrain au promoteur Valvital qui doit poursuivre des études cliniques. Il s’agit en fait de la caserne Voyer où un forage a été réalisé. Les explications de Carole Effenberger :

A noter que le prix de vente n’est pas encore connu. Il sera dévoilé au promoteur ce soir en conseil municipal. Le projet sera dévoilé début mars.

Les jeunes du Pays Marennes-Oléron s’ouvrent à la francophonie


Cette année, des lycéens, collégiens et écoliers participent à des ateliers animés par les compagnies « l’Ecumerie » et « Sans titre production », dans le cadre de résidences d’artistes. Un programme au long cours qui passe par la création de cartes postales, qui donneront lieu à des correspondances avec le Québec. Mais aussi par l’organisation d’un spectacle. Antoine Lamblin, chargé de mission culturel en Pays Marennes-Oleron :

Une belle ouverture sur le monde pour ces jeunes selon Mickaël Vallet, le maire de Marennes et président du Pays Marennes-Oléron :

Le travail est en cours et touche pratiquement à sa fin, avec en point d’orgue la réalisation d’une émission de radio. Capucine Dufour, directrice artistique de la compagnie « l’Ecumerie » :

Et l’émission sera retransmise sur Vogue radio 103.1. Une exposition de l’ensemble du travail réalisé circulera également dans les médiathèques de Marennes, Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Georges et au foyer de Lannelongue.